[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Depuis une décennie des crimes passés sous silence hantent nos mémoires; certains refusent de croire et de plus en plus à une vérité qui se dessine malgré la peur et la honte des victimes à briser le silence.
Photo d’illustration 

Il s'agit des appels d'offre de certains pays dits musulmans ou amis des Comores pour une main d'oeuvre féminine avec des garanties solides au début et qui finissent par l'enfer de nos soeurs, filles et femmes.

A l'époque du Président SAMBI, plusieurs femmes avaient quitté le pays pour l'Arabie Séoudite et d'autres pays du golf et des rumeurs d'une extême violence ont fait état d'un esclavage pure et simple de ces personnes transformées en objet sexuel oubliées une fois arrivées dans le pays où on les a promis la bonne vie.

J'avais écris sur ce sujet après avoir eu la confession d'une victime qui avait exigé l'anonymat. Elle est une des rares à avoir eu la vie sauve même si elle reste, à vie, sexuellement endommagée. En pleure, elle revenait sur la responsabilité des autorités comoriennes et des ambassadeurs qui ne faisaient aucun effort pour leurs citoyens. Une partie de son groupe, y compris elle, a été sauvée par une d'entre elles qui s'était faite folle.

Sous IKILILOU, le système a survecu et il y a quelques semaines, j'ai appris des départs encore répondant aux mêmes offres. Là, ça devient gravicime car le pays est sans juridiction ni institution de recours. Et la misère pousse à des départs d'aventures."'Bora wendra Bouré rahana houketsi bouré", selon l'adage populaire.

J'appelle les parents de celles qui sont parties ou qui s'apprètent à partir de mieux se renseigner sur ces réseaux esclavagistes qui bénéficient certainement d'une complicité du pays. J'en appelle à la responsabilité de tous pour faire la lumière sur cette infame mafia qui sape les fondements de notre foi, déshonore notre fierté nationale.

Jappelle les journalistes et les blogueurs à lancer des investigations sérieuses afin de favoriser l'émergence de la vérité.

BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.