[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Les propos absurdes du chef de l’état comorien atteint le summum de la bévue. Pendant que le monde entier condamné les actes ignobles et hideux relatifs à la vente des esclaves en Lybie au 21ème siècle , le président comorien plaide pour la montée des enchères : « 400€ c'est le prix d’un cabri à Moroni. A la limite cela aurait été 4000 euros, je dirais que ces gens-là vaut de l'argent… ».

M. Le président, vous êtes le magistrat suprême de l’union des Comores, pays membre de l'ONU, laquelle est à l'origine de la déclaration universelle des Droits de l’homme. 

L'esclavage est un acte répugnant, juridiquement condamnable et souligné à l'article 4 de la DUDH : « nul ne sera tenu en esclave ni en servitude, l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes. » 

M. le Président les motivations des jeunes comoriens qui bravent les dangers des bras de mer Anjouan-Mayotte ou Lybie-Italie ne sont pas à démontrer. Vous ne pouvez pas continuer à chanter le refrain « émergence » en feignant d'ignorer l'état exsangue de l'économie comorienne. Les jeunes sont dénués de tout espoir de vivre dans la dignité. Votre politique conduit quotidiennement au développement du système D. Tous les moyens sont bons pourvu qu'on survive. La fin justifie les moyens, c'est le système qui prend de l'ampleur dans le pays. 

La corruption et le détournement des biens publics se prolifèrent sans être inquiétés. La délinquance, la prostitution y compris juvénile poussent comme du chiendent au vu et au su de tout le monde. 

M. le Président, la traversée mortelle d’Anjouan-Mayotte a été tout le temps dénoncé par les Organisations Humanitaires depuis la mise en place du visa Balladur. Vous n’êtes pas sans le savoir que le nombre ahurissant des victimes du passage à l’aide des kwassa atteint le génocide.

Dans l’objectif d'arrêter l'hémorragie de la matière grise et de la force motrice des Comores , il n'y a qu'une seule solution la tenue des assises incisives et indépendantes rassemblant toutes les forces vives de la nation tel que notre parti Ulezî et d’autres les ont réclamées depuis plus d’un an. 

M. le Président aucun être humain n’a vocation à être ni vendu ni soumis à des actes indignes de l'Homme. La méconnaissance et le mépris des Droits de l'Homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité, dixit le préambule de la déclaration universelle des Droits de l'Homme, et que, poursuit il, l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’Homme.

NATUK Mohamed MOUZAOIR
1 ere Secrétaire national du parti Ulezi
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.