[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
De grâce, entre les lois de la nature et les lois révélées il n'y a qu'une différence marquée par l'ordre et l'éducation.
Image d'illustartion

Dans le concubinage, si la femme devenue enceinte arrive à l'état où ses forces et ses mouvements s'amenuisent, elle a besoin d'assistance et son partenaire a envers elle un soutien dicté simplement par la morale; si elle a attrapé la grossesse par son petit ami elle doit en assumer toute seule ou presque toutes les douleurs et toutes les conséquences, et là c'est une terrible calamité que l'on passe sous silence.
Par contre avec le mariage religieux ou civil, le mari a en plus une obligation juridique à l'égard de sa femme.

Donc si par l'Islam Dieu assigne à l'homme la responsabilité de courir pour assister et subvenir aux besoins de sa famille, cela s'accorde avec la nature humaine et les cas où la femme travaille par nécessité ou par choix, comme d'être médecin ou patronne de ses propres affaires, cela ne change en rien les natures spécifiques qui répartissent les rôles et les charges de la gestion conjugale.

D'après ce qui précède, un esprit guidé réalise que dans l'état de nature la femme exige à un moment donné la prise en charge par son partenaire concubin; à l'arrivée au monde du rejeton la maman est la mieux constituée pour accomplir le sevrage avec l'affection naturelle, chose qui manque sévèrement aux papas; on me répondra que les sciences et technologies ont trouvé un palliatif, il est vrai, et si l'enfant de nos jours est techniquement ou intellectuellement développé il est dangereusement misérable sur le plan affectif; la recrudescence des crimes passionnels et l'ingratitude des enfants envers leurs parents témoignent des ravages causés par l'absence prolongée des mères loin de leurs bambins.

Mais le fait de porter seule l'enfant dans le ventre pour la femme, qu'elle est la seule à être surchargée de sa nourriture dans les poitrines, est-ce une injustice? La nature veut qu'une femme abandonnée élève seule ses enfants, il faut que la loi intervient pour rappeler ou obliger son partenaire à se charger des enfants; alors, la suprématie de l'homme sur la femme dans le mariage musulman, est-ce une discrimination?

Être chef de famille ne signifie pas être le plus grand, comme être président ne veut pas dire être le plus éminent, c'est une responsabilité; la grandeur et l'éminence sont dans la fonction, le reste n'est que jeu de rôles.

Il faut avoir l'esprit étroit pour ne pas saisir la sagesse divine au sujet des rôles dans la vie conjugale en Islam, pourtant dans le cas d'un divorce le sens de la suprématie de l'homme se révèle clairement. L'homme ne peut pas rompre et se refaire la vie ailleurs comme si de rien n'était; non seulement la femme a priorité sur la garde des enfants mais le père doit-il pourvoir aux besoins des enfants; alors que si dans un état aggravant la garde revient au père, la femme n'est pas tenue de rien procurer de ce genre.

Car d'ordinaire en Islam, les biens de la femme lui appartiennent à elle seule tandis que les biens du mari sont une propriété commune; voilà d'où vient à l'homme son rôle de chef de famille; le Prophète Muhammad, prières et saluts de Dieu sur lui, en donné le parfait modèle et à chacun de nous de suivre selon ses capacités.

Seulement voilà, aujourd'hui nous recevons d'abondance une éducation laïque et des enseignements marxistes mêlées d'autres philosophies hérétiques, et nous contractons nos mariages selon le code musulman et quand ça ne va pas on s'en prend à l'Islam. 
L'organisation des coutumes aux Comores, associée aux enseignements que nous transmettons sont incompatibles avec l'Islam; est-ce que les féministes comoriennes et les organisateurs des assises comprennent cet état des faits?

Pratiquons l'Islam et sa sagesse se matérialisera dans notre vie n'en déplaise aux négateurs.
Que celui qui veut croire croit, que celui qui veut renier renie. Muhammad Soidrouddyne Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.