[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
En posant la première conduite, le président de l’Union des Comores a lancé officiellement le début des travaux du projet d’alimentation en eau potable de Domoni.

Le Président de la République, Son Excellence Azali Assoumani a présidé ce samedi 25 novembre 2017, au stade NAA de Domoni, la cérémonie de lancement des travaux de construction d’un réseau d’eau potable, en présence de l’Ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores, Madame Jacqueline Bassa-Mazzoni, le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), Monsieur Daniel Lubeth et le Chargé de Coopération de la Délégation de l’Union Européenne, Monsieur Thierry Rivol et de nombreuses personnalités . 

La réalisation de ce projet reste un rêve, depuis 30 ans, pour tous les Domoniens. Le premier pionnier de ce projet dit « projet Galani » n’est autre que le père de l’indépendance des Comores, le feu président Ahmed Abdallah Abdérémane. Paix à son âme !

Lors de cet évènement, le Président de la République a lancé la construction du réseau qui doit fournir, aux 20 000 habitants de l’agglomération de Domoni une alimentation performante en eau potable à partir de la source de Galani. La durée prévisionnelle des travaux est de 16 mois.

Le projet AEP Domoni est financé à hauteur de 4,24 millions d’euros (2,1 milliard de KMF) par l’Union Européenne et à hauteur de 1,5 millions d’euros (738 millions KMF) par l’Agence Française de Développement (AFD). 

Les objectifs du projet sont les suivants :
  • · Augmenter la disponibilité en eau potable pour environ 20 000 habitants aujourd’hui et 35 000 à l’horizon 2045 par la mise en place d’un nouveau système d’alimentation en eau.
  • · Mettre en place une gestion techniquement performante et financièrement équilibrée. 
  • · Renforcer les capacités des acteurs du secteur du l’eau Anjouanais et en particulier les Comités de gestion et l’Union des Comités de l’Eau d’Anjouan pour une amélioration de la gouvernance sectorielle.
Le Maître d’ouvrage du projet, l’Union des Comités de l’Eau d’Anjouan (UCEA), est accompagné par par le groupement EGIS / Initiative Développement / SECMO OI, qui assure la maîtrise d’œuvre technique et sociale. 

La mise en œuvre effective a débuté en février 2015 et les actions s’organisent autour de 2 grandes composantes : l’accompagnement (activités socio-économiques) et les travaux (réseaux). 

La première composante vise à renforcer les infrastructures hydrauliques d’Anjouan en améliorant le réseau de Domoni. La production d’eau sera effectuée via un captage sur la prise d’eau de Galani produisant une eau d’excellente qualité à laquelle il suffira d’appliquer un traitement primaire de dessablage et une désinfection par chloration. La conduite d’adduction fonctionnera de façon gravitaire, et aura une longueur d’environ 7 km. Une pompe permettra d’acheminer l’eau à un réservoir nommé « Idarousse » pour alimenter la localité de Habissama. 5 Réservoirs neufs seront construits et 2 réservoirs seront réhabilités.

Ces réservoirs permettront d’alimenter environ 33 kilomètres de nouvelles canalisations qui seront également installées durant les travaux au travers de l’agglomération. 

La réalisation des travaux est confiée au groupement d’entreprise RAZEL/ FARMEX / HYDROKARST.

La seconde composante consiste à organiser un service public performant et durable avec la création d’une structure d’exploitation et le renforcement du cadre institutionnel. Une tarification volumétrique de 900 KMF par m3 sera appliquée afin de couvrir en toute transparence les charges d’entretien du réseau. 

La mairie de Domoni déléguera à un opérateur privé d’exploitation la gestion du service public auprès des futurs usagers en collaboration avec l’UCEA qui apportera une aide pour l’amélioration constante de la gestion technique et financière de l’exploitant sous l’autorité de la DGEME et la Direction Régionale de l’Eau et en collaboration avec l’Association des Usagers de l’Eau. 

Les impacts espérés de ce projet sont d’ordre sanitaire, institutionnel, socio-économique et environnemental : 
  • - protection du bassin versant de Galani,
  • - création d'emplois spécifiques dans les métiers de l'eau, 
  • - développement d'activités économiques diverses,
  • - amélioration de la situation sanitaire de la population,
  • - diminution des inégalités sociales : réduction de la corvée d'eau, possibilité pour les femmes de diversifier leurs activités,
  • - renforcement institutionnel : mise en place de modèles de gestion pérennes, structuration des relations institutionnelles et renforcement de l’UCEA, de la Commune de Domoni et des autres acteurs intervenants dans le secteur de l’eau.
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.