[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La mort a frappé un candidat de cette session 2017 du baccalauréat. Il a perdu la vie après avoir passé une épreuve pratique d’éducation physique et sportive.

Une épreuve qui a mal tourné. Les épreuves d’Éducation physique et sportive (EPS) du baccalauréat a viré au drame pour un candidat de Maroantsetra, dans la région Analanjirofo. Il a succombé, après avoir couru sur les mille mètres du terrain de l’école primaire publique d’Ankiaka-Andrefana, vendredi. « Il est décédé à la suite d’un arrêt du cœur, selon la constatation des médecins », rapporte Jean Stephano Jao, chef de la circonscription scolaire (Cisco) de Maroantsetra, joint au téléphone hier.

Le jeune homme de 18 ans est élève d’une école privée de Maroantsetra. « Il s’est évanoui, après avoir franchi la ligne d’arrivée. On l’a évacué d’urgence à l’hôpital, mais il y a perdu la vie», poursuit le responsable de l’éducation, tout en précisant que le candidat était jugé apte aux épreuves physiques de l’EPS, lors de la visite médicale. Un autre candidat de la Cisco de Manja a failli partager le même sort que ce malheureux garçon, la semaine dernière. « Il a perdu ses esprits, après avoir parcouru les mille mètres. Il s’est rétabli après avoir reçu les soins médicaux », précise le directeur régional de l’Éducation nationale du Menabe, Toussaint Ravelo-nantenaina.

Un autre décès

Il y a trois ans, une famille tananarivienne a été frappée par le même drame. Le fils est mort à la suite d’un arrêt cardiaque, après avoir passé les épreuves d’EPS au stade de Mahamasina. À l’époque, la famille avait du mal à accepter le décès. D’autant que le jeune garçon, plutôt sportif, était en bonne santé.

Afficher la suite...


Des médecins recommandent aux candidats qui se présenteront aux épreuves pratiques d’EPS, de prendre certaines précautions. «De telles épreuves nécessitent un entraînement régulier, pour avoir une bonne performance et de l’endurance. Et si vous n’êtes pas bien entraînés, il vaut mieux ne pas faire trop d’effort durant les épreuves, pour éviter de s’évanouir », souligne le Dr Hervé Rabeson, chef du service médical de la commune urbaine d’Antananarivo.

Côté alimentation, le praticien précise qu’une nourriture légère est recommandée avant les épreuves. « Il est préférable de se focaliser sur la qualité que sur la quantité. C’est-à-dire, manger léger des aliments qui apportent de l’énergie, comme du thé sucré bien chaud», poursuit-il. D’autres médecins déconseillent les boissons énergisantes.

Miangaly Ralitera - Retrouvez cet article sur Lexpressmada.com
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.