[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Ce n'est pas parce que les droits des populations ont été constamment bafoués par les pouvoirs qui se sont succédé au pays, de Sambi à Ikililou, sans oublier l'actuel Azali, que ces droits n'existent pas.

Ce n'est pas parce que les pouvoirs en place se sont avérés incapables d'assurer la lumière à leurs concitoyens que l'électricité ne constitue pas un droit inaliénable, celui de pouvoir s'éclairer, celui de pouvoir faire ses devoirs pour les élèves, de travailler pour les artisans et les entrepreneurs, celui de pouvoir se faire soigner pour les malades, de bénéficier du froid pour la conservation des aliments et des marchandises...

Cette longue pénurie d'électricité ne révèle que l'incapacité et l'incompétence de nos dirigeants d'assurer le strict minimum à son peuple, comme assurer une bonne éducation, un système de santé fiable, des conditions de vie décentes pour les gens...

Que le peuple d'Anjouan se réjouisse de sortir enfin de l'obscurité et de la préhistoire, qui peut lui en vouloir ? Même si Anjouan aurait reçu des moteurs pourris, même si l'intérêt de l'économie et du développement d'Anjouan résidait dans l’hydroélectricité. Mais de grâce, que le pouvoir d’Azali, ne bombe pas le torse et ne joue pas au fanfaron.

Comment peut-on se sentir fier parce qu'on a réussi à payer ses dettes ? La gageure c'est de ne pas avoir de dettes. C'est comme si on se félicitait d'avoir pu payer les salaires de ses fonctionnaires !

​C'est pour cela que l'étalage excessif et le tapage du pouvoir d'Azali à Anjouan, à l'occasion de l'inauguration de l'usine de Trenani relèvent du plus mauvais goût sinon de la démagogie pure et simple.

Jusqu'à perdre toute lucidité, comme ce vice-président immature, le sieur JAFFAR, emporté par ses sorties lyriques qui ose dire que, Anjouan était prête à rentrer dans le développement économique et dans l'émergence...

Conner.....de qui veut-il se moquer ? Il se prend pour Sarkozy qui considérait que l'Afrique entrait enfin dans l'histoire ?

Qu'il aille réviser ses leçons, car Anjouan ne l'a pas attendu ni attendu son maître pour se hisser à l'avant-garde de l'archipel et de cette zone du canal de Mozambique, sur le plan du développement économique et social avant même la pénétration coloniale.

Que le pouvoir rétablisse enfin l'électricité, qu'il retape la route de Bazimini, ouvre l'hôpital de Bambao, paie en partie les salaires des fonctionnaires etc. ce n'est que la voie de la normalité....

Mais pour s'inscrire sur la voie du développement et de l'émergence économique, il faut faire plus que le minimum de subsistance, il faut pouvoir programmer, investir pour l'avenir, en respectant notamment un développement harmonieux et équilibré des îles et des régions.

​​​​Pour la Voix des Anjouanais en colère...

Anli Yachourtu JAFFAR




© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.