[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Vice-président du comité de soutien du candidat Azali sur l’ile de la réunion, Chami Idi Mohamed ne regrette pas de son choix porté sur Azali. Confiant pour un avenir meilleur, son séjour aux pays, est impressionné par la volonté du président de faire les Comores, un pays émergent d’ici 2030. Dans cette interview, il a rassuré l’engagement de la diaspora dans cet élan de développement.

Question : Etant le vice-président du comité de soutien de la candidature d’Azali dans l’ile de la réunion aujourd’hui président de la république, quelle est votre première impression a votre arrivé au pays 10 mois après son élection ?

D’abord, c’est un sentiment de satisfaction. Une confiance renouvelée et de remerciement que le peuple comorien ayant choisi la personne la plus expérimenté ne se sont pas trompés.
A mon avis, son programme est en marche, et je pense qu’en dix mois, il a fait ce que la bande a Mamadou, Msaidié et Nourdine Bourhane n’ont pas fait. Et cela est un bon signe pour l’avenir. J’ai du constater qu’il est entrain de facilité la vie quotidienne des comoriens. Inutile de citer tous les avancés et les réalisations déjà faites en moins de 10 mois de mandature. Donc, nous gardons la confiance et nous avons la patience, car le meilleur est avenir. Bref je vois que le socle de l’émergence est en marche.

Question : Membre de la diaspora ayant contribué à l’élection du président Azali, qu’attendez de lui ?

On attend beaucoup de chose effectivement mais les premiers soucis est le développement du pays. Vous n’êtes sans savoir que le gros souci de la diaspora partout ou nous sommes est le billet cher pour revenir au pays mais aussi une représentation diplomatique. Et déjà, à la réunion nous avons un consul et nous saluons cet effort en si peut de temps que le président Azali a répondu notre demande. Mais également y a un bon signe pour le billet d’avions. Donc, nous espérons qu’ici peu, le problème de passeport qu’il faut faire le déplacement jusqu'à Moroni pour le fera aura une solution. Et nous avons la confiance qu’avec le président Azali, le vote de la diaspora se sera une chose concrète car nous savons que le précédant régime avait peur d’un vote sanction pour la diaspora. C’est pourquoi, ils ont lâché le projet.

Question : Depuis votre arrivé aviez vous constaté concrètement le changement ?

Effectivement, il y a un changement d’abord de mentalité et de comportement. A mon avis, je crois que les comoriens commencent à comprendre que Azali veut faire un changement. Beaucoup de chose commencent à se remettre en place, l’autorité de l’Etat commence à prendre sa valeur, et le bien dans tout ça, le peuple reste attentif et croit au président Azali. Les comoriens ont vite compris que la bande a Mamadou, Msaidié et Nourdine Bourhane ont vendu le pays et que le président Azali est revu pour nous sauver. Donc, bien que la plus part des gens ne pensent qu’aux infrastructures mais le premier développement d’un peuple ce le changement de comportement et de mentalité et a mon avis on est dans le bon chemin.

Question : Donc, la diaspora vous êtes content de la gouvernance d’Azali

Oui effectivement on est content et nous avons confiance en lui.
Question : Le président a déclaré qu’il veut faire de se pays un pays émergent d’ici 2030 que proposer vous la diaspora ?

Le président et son gouvernement sachent déjà notre position. C’est d’ailleurs la raison de notre soutien à sa candidature. Nous avons appris à cœur cette belle initiative, et nous sommes prêts à l’accompagner partout pour arriver cet objectif. La diaspora est derrière lui et nous espérons apporter notre part pour la construction de notre pays surtout en ce sens.

Question : Que pensez-vous de la loi sur la limitation des partis politique

C’est une bonne initiative mais pour moi avoir 6 partis c’est beaucoup. Je crois qu’il faut avoir deux partis. Les comoriens savent qu’il n’y a pas des partis sérieux, la preuve en est que les autres ont disparu après les élections et d’autres sont en juste pour une question de leadership, ce qui montre que ce sont des gens qui ne pensent qu’à leur bouche. La CRC seul parti qui a pu s’organiser pendant 10 ans et revenir au pourvoir. Donc, le nombre de parti ne rime à rien.

Question : Nous sommes arrivé à terme de notre interview, aviez-vous un mot de fin ?

C’est juste pour rassurer le président et son gouvernement que la diaspora est derrière eux pour l’accompagner et l’aider dans toutes les formes pour le développement et l’intérêt supérieur de la nation. Et il faut que l’opposition arête de mentir à la population qu’Azali ne fait rien. Car nous les autres, on se demande pourquoi mentir l’opposition continue à mentir au peuple. Donc, je crois que cette opposition n’a pas des leçons à donner au président Azali, après avoir fait 5 ans de règne chaotique.

Propos recueillis par 
Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.