[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Discours du Vice-président chargé du Ministère de l’Energie à l’occasion du lancement de la Nouvelle Centrale thermique – Voidjou, le 05 fevrier 2017

Excellence, Monsieur Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores,
Chers collègues Vice-présidents et membres du Gouvernement,
Monsieur le Président de l’Assemblée de l’Union des Comores, et Distingués élus ; 
Messieurs les Gouverneurs,

Son Eminence le Grand Moufti,
Distingués diplomates et représentants des institutions internationales accréditées aux Comores,
Mesdames et Messieurs les Maires des nos différentes communes
Mesdames et Messieurs les Représentants du Secteur Privé ; 
Mesdames et Messieurs les Représentants de la société civile ;

Distingués invités, 
Mesdames et Messieurs,
Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur vous.
Nous sommes réunis ici, ce matin, pour célébrer ensemble l’aboutissement de longs mois de travail acharné ayant permis l’acquisition et l’installation de 9 groupes électrogènes. Et, la mise en place de cette nouvelle centrale thermique va aujourd’hui nous permettre de fournir à notre population de l’électricité, longtemps considérée comme une rareté. 

Cette centrale est une première étape dans la stratégie de développement du secteur de l’énergie qui a comme objectif principal de rendre l’énergie disponible et accessible à tous. 
A partir d’aujourd’hui, nous allons pouvoir mettre fin à de longues années de crise de l’électricité avec tout ce que nous connaissons comme conséquences négatives sur le plan économique et social.

Honorable assistance, 

En ma qualité de Vice-président en charge de l’Energie, il est de mon devoir de tout mettre en œuvre pour soutenir le projet d’installation de cette nouvelle centrale thermique.
D’aucuns le savent, l’énergie est la base de tout développement économique et social. Personne n’ignore, à quel point notre économie locale a souffert pendant ces longues années de manque de fourniture d’électricité. Combien nos artisans le furent également. Beaucoup d’entreprises naissantes ont dû mettre fin prématurément à leurs activités. Ces mêmes causes ont repoussé certains investisseurs étrangers qui ont refusé de s’implanter dans le pays par crainte de devoir être confrontés à des coûts additionnels liés au manque d’électricité. 
Afficher la suite...

Mesdames et Messieurs,

Nous tous, en tant que citoyens nous en avons souffert. En effet, nous sommes tous exposés aux risques sanitaires dus à la rupture de la chaîne de froid pour la conservation des aliments et des médicaments. La scolarité de nos enfants en pâtit aussi.

Aujourd’hui, ces situations - nous l’espérons tous – ne seront bientôt que de mauvais souvenirs. Nous pouvons en être fiers. Mais le plus important dans tout cela est d’être conscient que nous venons seulement de franchir une première étape dans la recherche de notre sécurité énergétique, indispensable pour le développement de notre pays.

J’en appelle à toutes et à tous : celles et ceux qui sont concernés de près ou de loin par le bon fonctionnement de la centrale, de conjuguer leurs efforts pour assurer sa viabilité, la pérennité et la durabilité de ce projet typiquement national, financé sur fonds propres.
En effet, Honorable Assistance, 

La qualité de service de nos centrales et réseaux électriques en termes de disponibilité d’électricité et à son accès exigent des conditions strictes d’exploitation et de maintenance.
C’est pour cela qu’avec la collaboration de mes équipes, je vais garder sous contrôle strict le pilotage de cette nouvelle infrastructure grâce au renforcement des capacités techniques des agents de la Ma-mwé, afin de s’assurer que celle-ci fournisse les résultats attendus.

Cette étape est nécessaire, bien qu’insuffisante. Certes, beaucoup reste à faire. D’autres opérations de maintenance nécessaires vont se poursuivre sur nos réseaux électriques.

Nous savons aujourd’hui que la demande d’énergie en Union des Comores continuera à s’accroître. Le Gouvernement vise une croissance économique qui mènera le pays à l’émergence à l’horizon 2030. Aussi, notre défi est d’être en mesure de répondre à cette forte demande

C’est dans ce cadre, Mesdames et Messieurs, que nous travaillons d’arrache-pied pour construire la centrale à fuel lourd qui devrait être disponible au cours des 12 prochains mois. Elle nous permettra non seulement d’augmenter l’offre d’énergie mais également de réduire la facture de production de près de 40%. 

Honorable assistance, 
Conformément à notre feuille de « route-énergie » et au respect des engagements internationaux relatifs aux enjeux environnementaux, la part des énergies renouvelables va être augmentée avec la mise en œuvre de projet d’hydroélectricité sur l’île d’Anjouan et d’énergie solaire notamment sur l’île de Mohéli. Dans toutes nos îles, l’énergie solaire sera la source principale pour alimenter en énergie les bâtiments administratifs et l’éclairage publique.

Par ailleurs, le programme de développement de la géothermie du Karthala se poursuit et va même être accéléré. Il vise à augmenter l’offre et en même temps à réduire la facture d’énergie. 
Dans cette perspective, je profite pour remercier nos partenaires au développement pour leur appui multiforme et je leur demande de redoubler d’efforts dans cet accompagnement. 
Progressivement, les énergies renouvelables vont remplacer les combustibles fossiles dont les prix volatiles et élevés ; surtout contrôlés par les marchés internationaux impactent fortement le budget de l’État. En ce sens, elles constituent les énergies de demain et, d’ici 2030, nous ciblons une part en énergies renouvelables de 80% du MIX énergétique en Union des Comores.
Parallèlement à toutes ces évolutions, une refonte complète du cadre légal et réglementaire est entreprise pour créer les conditions d’un développement harmonieux du secteur basé sur la bonne gouvernance.

C’est avec ce schéma de transition énergétique que nous ambitionnons de résoudre durablement le problème de l’énergie que connaît le pays depuis des décennies.
Chers compatriotes, 

Dès que le Président de l’Union des Comores a décidé de me nommer Ministre chargé de l’Énergie, d’emblée, au-delà de la confiance accordée, j’ai pris la mesure de mes responsabilités.
C’est la raison pour laquelle, je n’ai pas hésité à impliquer presque tous les décideurs dans le processus de recherche de solution. Et cette implication traduit la volonté de relever ce défi majeur. Ici, j’en profite pour appeler nos concitoyens à se montrer chacun à la hauteur de ses responsabilités civiques vis-à-vis du respect et de la préservation du bien public.
Chefs d’entreprises et acteurs du secteur privé, 

Faites-vous donc les défenseurs du service public pour une meilleure gestion de la Ma-mwe. Par ailleurs, permettez-moi de vous rappeler que le gouvernement comorien attend de vous- désormais- que vous soyez les acteurs d’une production nationale, qui permettra d’améliorer la compétitivité, de réduire fortement les importations et, surtout, de participer réellement à la lutte contre le chômage. 
Mesdames et messieurs,

Au sein de ma vice-présidence, on me surnomme « Ministre de l’Énergie », même si mon champ de compétences s’étend au-delà de ce seul secteur. Il est vrai que je ne peux parler d’Industrie, de Tourisme, d’Investissements ou même d’Artisanat sans qu’il soit question d’énergie, sans que le problème de l’énergie vienne embrayer sur la discussion. 
Tout cela c’est pour vous dire qu’avec cette nouvelle centrale, nous avons le droit d’espérer un futur meilleur. 

Excellence Monsieur le Président,
Permettez-moi, de remercier tous mes collaborateurs directs et indirects pour leur implication dans la réalisation de ce projet. Et qu’ils sachent que mes exigences envers eux ne visent que l’atteinte des objectifs que nous nous sommes tous fixés. 

Car, OUI MONSIEUR LE PRÉSIDENT, comme vous aimez à le dire : NOUS LE POUVONS !
©Beit Salam
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.