[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
En réponse à une demande adressée au ministère de l'intérieur, les forces de l'ordre sont allées prêter mains fortes aux Autorites locales de la Capitale pour mener une action. Cela est tout naturel voire nécessaire pour le bon fonctionnement de nos institutions. D'autant que les communes bien qu'elles soient autonomes relèvent du ministère de la décentralisation.

Des avis peuvent diverger sur la manière de conduire de telles actions mais notre pays souffre d'un manque d'applications des mesures arrêtées par l'autorité publique de quel que niveau qu'il soit.
Photo d'archives. Moroni

Donc vouloir lier cet appui, somme toute légale, à une volonté de nuire ou de chasse à l'homme est une aberration d'une malhonnêteté intellectuelle qui ne correspond pas à la réalité vécue.

Que des citoyens déplacés qui se sentent brutalises manifestent leur mécontentement et exigent réparation et considération, cela est légitime en democratie. Mais réveiller des démons par l'utilisation de mots et expressions nocifs ayant causé un tort au pays dans le passe est une absurdité qui doit être dénoncée.

Nous aimons laisser germer des maux qui, à l'avenir peuvent saper l'unité nationale.

Il est ahurissant de voir des personnalités évoluant dans les hautes sphères de l'État réagir toujours au nom d'une catégorie de citoyens et jamais en porte parole de l'union ou de ses démembrement, une situation qui prête à confusion.

Qui n'a pas eu frayeur de se retrouver en pleine voie , expulsé des trottoirs avec un risque réel de se faire écraser.

Qui n'est pas choqué de constater les embouteillages monstres nés de l'envahissement des voies par des piétons désabusés.

Si le maire assurant l'intérim commet une bourde qu'il lui soit demande des explications mais ce n'est pas le sujet principal.

Être natif de Ndzuwani ou de Mwali ne donne pas des droits spécifiques à Moroni tout comme le citoyen né à Ngazidja ne peut pas se créer des no man's land à Mutsamudu ou Lingoni.

L'exercice d'un pouvoir local dans pays hautement centralisé n'est pas une mince affaire et nous n'en mesurons pas la portée tant que nous resterons inertes.

Par Djounaid Djoubeir
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.