[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Alors que nous pensons à un apaisement contrairement à ceux qui croient à l’enterrement de la question de (UKUTRUZI) d’Anjouan, un groupe de cadre intellectuels originaire d’Anjouan, notamment Kamal Elharif, Mohamed Dhoiffir Ousseni , Chamssidine Maanfou et les autres, ont lancé une campagne de conscientisation et cultive la haine entre anjouanais et grand comorien. Un véritable ultimatum imminent pour l’unité nationale que ces jeunes cadres tentent de dissuader tout en réclamant l’Independence d’Anjouan vis-à-vis à ce qu’ils qualifient comme colonisateur les Wangazidja. Des discours haineux, des rappels a des moments sombres, et des événements difficiles pour le vivre ensemble des nos iles sont mise à jour pour rappeler à l’opinion anjouanaise la dangerosité et la gravité de vivre ensemble entre un anjouanais et mgazidja. Des situations qu’on a l’habitude de voir une fois que le pouvoir central n’est pas aux mains des anjouanais.

 Je veux plus revenir sur le courant de l’histoire connu par tout le monde notamment la gestion de l’Etat et la gouvernance chaotique d’Ahmed Abdallah Abdermane, le premier « Mkutruzi », si on veut le dire car celui qui a déclaré l’indépendance unilatérale des Comores, origine de tous les maux qui rongent aujourd’hui notre jeune nation. Tout cela vient de s’ajouter à la liquidation de notre pays au mercenariat de Bob Denard par ce même Abdallah, ainsi aggravé par la vente de notre identité par Ahmed Abdallah Sambi tous originaires d’Anjouan. Lui aussi après avoir bafoué la constitution en prolongeant son mandat sans qu’une voix se hissait à Ngazidja, il a aussi tenté de déstabiliser le pays en voulant détruire le principe de la tournante en se présentant candidat à l’élection présidentielle de 2016. Tous ces manœuvres de déstabilisation des anjouanais, depuis Ahmed Abdallah Abderemane, à Mdjamawé, jusqu'à colonel Abed et Ahmed Bacar pour finir à Ahamed Abdallah Sambi, ne vient qu’une fois que le pouvoir est aux mains de Wangazidja. 
Afficher la suite...

Sans faire un procès, ni rappel à l’ordre, je sais que mes frères, Kamal Elharif, Mohamed Dhoiffir Ousseni , Chamssidine Maanfou et les autres, savent très bien de quel bain ils se baignent et connaissent également le but recherché dans cette histoire. Mais juste vous rappelez que l’état d’esprit qui vous anime, inspire également des jeunes cadres comme vous à Ngazidja comme à Mohéli. Pour vous dire que vous ne voyez qu’au bout de tunnel mais la sortie semble inconnue et a plain de surprises. Soyez sur que cette fois-ci, votre appel aura quelqu’un au bout du fil pour vous répondre. Haya hetsilo nalayelé !!!!

Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.