[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
"Il vaut mieux subir l'injustice que de la commettre." Ainsi parlait le philosophe Socrate. Et comme par un hasard, c'en est pas un, Abdoulbastoi Moudjahidi Aka Socrate, a subi pendant une très longue année sinon même plus, une injustice. Une injustice au palais de justice de Moroni, par une coordination de certains de ses pairs, collègues et confrères. Il dérangeait et, à mon humble avis, continuera à déranger car il a osé donner des coups dans la fourmilière. Encore et encore. Il a osé tout simplement. Et cela ne plait pas à tout le monde, dans un pays où, la loi et l'ordre sont une option, sinon ont une tout autre signification. Ce jeune homme a tout simplement voulu exercer son métier d'avocat. Une vocation qu'il s'est investi et qu'il a réussi.

Mais maître Abdoulbastoi Moudjahidi fait parti de ses jeunes qui croient profondément que les choses ne sont pas immuables, que la situation et les événements ne sont pas figées. Il aura compris que "Quand l'ordre est injustice, le désordre est déjà un commencement de justice." Comprenez par désordre, un refus d'entrer dans l'omerta et "l'ordre" de l'establishment.

Maître Abdoulbastoi Moudjahidi s'est battu pour son droit et il est sorti vainqueur. C'est tout à son honneur mais cette victoire est plurielle et multiforme. D'abord, elle brise une tradition pas nette qui veut qu'on se taise, qu'on ferme son clapet. Suivre le mouv' et la cadence, entrer dans la danse et avancer. Lui a voulu avancer avec conscience, liberté d'action et possibilité de réaction. Tout ça dans la légalité.

J'ai retenu beaucoup de leçons dans ce combat et je note ici les 3 qui me semblent importantes:
Afficher la suite...

- En se battant avec courage, maître Abdoulbastoi Moudjahidi a montré la voie à la jeunesse qu'il y a encore des combats qui se gagnent s'ils sont menés, qu'il ne faut pas abandonner;
- En s'engageant dans ce combat, il a trouvé une jeunesse consciente et prête à se battre avec solidité et solidarité. Une mobilisation importante sur Moroni et dans les réseaux sociaux. Une mobilisation d'une jeunesse consciente et responsable;
- Notre système judiciaire est moribond certes, mais cela sous entend qu'il n'est pas mort. Ce système peut fonctionner, il peut livrer quelques agréables surprises.

Deux choses pour finir, continuons de lutter pour nos droits avec conviction et moyens, cela peut marcher tant qu'il y a des hommes et des femmes, des Moudjahidi qui livrent des djihad louables.

Bon vent maître Socrate.

BADROUDINE Mohamed Badoro
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.