[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Les crises politiques en Afrique, comme partout ailleurs ont ceci de particulier qu’elles affectent toujours. Madagascar constitue un cas.

Madagascar est un pays où les troubles sont nombreux. Le Cas de ce pays n’échappe personne.
Le président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina

On en parle toujours ! Difficile de trouver une issue heureuse pour ce pays. A titre illustratif, il suffit juste de constater les dégâts.

Pendant ce temps, l’armée se livre à une répression sanglante qui fait des milliers de morts.

L’indépendance, qui se fait pacifiquement en 1960, est suivie par une période de stabilité. Le président Philibert Tsirawana et son Parti social-démocrate dominent la vie politique jusqu’à ce que des militaires prennent le contrôle en 1972.

Le pays adopte un modèle de développement socialiste en 1975 sous Didier Ratsiraka. Des nationalisations sont décrétées, mais Madagascar demeure un des États les plus pauvres du monde. Un virage vers une économie plus libérale, à la fin des années 1980, ne suffit pas à endiguer la contestation qui entraîne des ouvertures démocratiques. Des élections tenues en 1993 portent l’opposition au pouvoir.

L’île reste néanmoins tenaillée par des problèmes économiques auxquels se frottent le président Albert Zafy, et l’ex-président Ratsikara, de retour au pouvoir en 1996. Un bras de fer entre lui et Marc Ravalomanana se solde à l’avantage de ce dernier en 2002. Accusé de favoritisme et de corruption, Ravalomanana fait face à son tour à la colère populaire en 2009 et doit prendre le chemin de l’exil.

Depuis 1945, ce pays a été marqué par l’affrontement avec 1 groupe, faction ou territoire ayant fait, pendant les périodes indiquées, au moins 25 morts par année.

Politique Extérieure

Le passage de Madagascar au statut de république, au sein de la Communauté française, puis de pays indépendant, en 1960, se fait sans heurts. Des liens particuliers sont maintenus avec la France qui stationne des militaires dans l’île en plus de jouer un rôle actif dans l’économie.

La relation se refroidit temporairement au cours des années 1970 avec le virage socialiste du gouvernement malgache qui effectue un rapprochement avec d’autres pays, notamment ceux du bloc communiste.

Ce pays a retenu notre attention durant l’année 2016. Il est pauvre. En conséquence, c’est un pays totalement oublié ; souvent les gens oublient d’en parler, y compris les plus grandes instances internationales. N’est-il pas temps de penser à ce pays pour le sauver.

Selon le vœu du philosophe français, Montaigne, il faudra un éternel va et vient pour que ce pays puisse devenir sage et meilleur. Triste sort pour ce pays !

Par : LAZARD OBIANG
Retrouvez cet cet article sur Africtelegraph.com
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.