[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Une nouvelle menace se profile à l'horizon. 

Moroni est devenue une plaque tournante pour le trafic de drogue et prostitution. Étant donné que les contrôles y sont moins stricts dans cette ville instable, la jeunesse devient de plus en plus démuni de connaissance, de réalité, de vision de l’avenir.
Une vue sur Moroni, Capitale des Comores. Photo ©Abu Waliya

"La situation devient très grave. Les jeunes sont vulnérables aux mauvaises influences", explique-t-il. "Le sans emploi est une porte ouverte sur la drogue et la prostitution. Du fait de l'important nombre de personnes qui restent assises à ne rien faire, la délinquance juvénile mène à des comportements à risque". Chaque mois, pendant l'année scolaire, plusieurs jeunes errent sur Moroni entre le marché de Volo-Volo et Caltex ( HUMRE) en passant par la douane.

Aucune centre pour aider ces jeunes, fille ou garçons où ils peuvent bénéficier de services d’orientation, de formation de prévention 
Moroni n'est plus la capitale de l'avenir
La jeunesse comorienne s'en va chercher son avenir ailleurs. Ce paradoxe interpelle dans le sens où il n'existe pas un plus bel avenir d'un pays que sa jeunesse.

En tant qu'ancien jeune immigré, vivant en France, ma stupéfaction est énorme. Quand j’entends pour une énième fois, qu'un radeau de fortune échoué au bord de l’île de Mayotte contenant à son bord des frères et des sœurs, Ceux-là, qui auraient pu constituer les cerveaux et de bras valides dont le pays a tant besoin en ce moment.

Le monde change sans Moroni.

Le monde change car le dessin du monde depuis la Seconde Guerre mondiale est en cause. Par plusieurs pays. Cela peut d’ailleurs s'illustrer par la démonstration de force des pays émergents sur le marché international. Ceci se vérifie également par l'émergence des groupes d'intérêts différents, des groupes traditionnels.

La jeunesse est le critère par excellence déterminant pour le développement. Il est donc impossible de penser à l'avenir du pays sans au préalable penser à sa jeunesse. Dans cette logique, la jeunesse est donc consultable à l'avenir du pays autrement dit la jeunesse c'est même l'avenir du pays.

[right-post]
Cependant, si la jeunesse Comorienne est l'avenir du pays, au regard des politiques menées dans le pays, nous constatons que la jeunesse n'y trouve pas son compte sinon y trouve son compte mais de façon médiocre. Alors qu'il est d'une vérité presque universelle que donner ou redonner confiance à la jeunesse c'est déjà agir concrètement pour lui permettre de grandir en femmes et hommes responsables et libres.

Pour une paix durable, il faut que la voix des jeunes soit entendue, pas seulement par les gouvernements, mais aussi par nos partenaires au développement.
©Rafik Adili
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.