[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Situé dans le canal de Mozambique, l’Union des Comores se trouve coincés entre l’Afrique et Madagascar. Arraché son indépendance politique en 1975, ce pays reste jusqu’à nos jours économiquement dépendent de la France départ ses richesses très mal connus par son peuple. Quelle méthode utilise l’ancien colonisateur pour subvenir à ses besoins ?

Dans un pays riche en matières première, les françaises n’ont opté que le nazisme pour s’accaparer des biens des comoriens. 

En effet, pour piller et soumettre le pays, la France a conçu une ancienne technique appliquée par l’Allemagne nazie lors de la colonisation de la France par A. Hitler. Pour pomper les matières première françaises, le ministre de l’économie allemand a proposé une méthode d’arnaquage à Hitler, il s’agit de dévaluer la monnaie française ; 1mark = 20ff. Ce qui a permis à Hitler d’augmenter facilement son pouvoir d’achat en France et exploiter les français grâce à sa monnaie forte.

Après l’indépendance de l’archipel des Comores, la France a appliqué et applique à la seconde que nous sommes, la même méthode aux Comores, voir même plus. Pour mener à bien son arnaquage, le général De Gaule a planté une banque centrale aux Comores. Cette banque n’a d’autre objectif que diviser les comoriens et les maintenir à la division le plus long temps possible, tout en les faisant croire qu’elle est là pour les soutenir économiquement, alors qu’elle ne fait qu’aspirer les matières premières comoriennes et les ressource humaine vers la France. 

Par le faite que c’est la banque qui fixe les prix de matière première, plus de 65% de PIB comorien va tout droit dans la banque centrale française hier et maintenant dans la banque centrale européenne via un mécanisme connu sous le nom de compte d’opération. Cette même méthode est utilisée pour priver le pays de ces droits maritime par le fait que l’organisation mondiale du commerce internationale vire l’argent d’un pays dans sa banque nationale. Vous n’êtes sans savoir que les eaux comorienne sont considérées comme le cordon ombilical liant les pays pétroliers au monde, ce qui fait de ces eaux, l’or de ce pauvre pays. C’est ainsi que la France engage son droit de véto sur la question de Mayotte auprès de Nation Unis. Jusque quand pensons-nous rester dans cette situation où la mère entre Anjouan et Mayotte est restée le plus grand cimetière du monde ?

Vous pouvez facilement constater que ce qui avait mobilisé le monde contre l’Allemagne est tout bas appliqué aux Comores, tout en étant institutionnalisé par la première victime. Le problème en est qu’on remarque que ; comme si la France nous dit qu’Hitler n’est pas le mieux placé pour nous piller et soumettre contrairement à la France . Ce qui est sûre, nous savons que le pays du droit de l’homme nous prive de notre droit régalien de battre monnaie pour se remplir les poches.

Abdallah Naoioui
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.