Devons-nous attendre que tout vienne du gouvernement ?

Devons-nous attendre que tout vienne du gouvernement ? Quelle est donc notre responsabilité en tant que collectivité ? Quelle est la resp...

Devons-nous attendre que tout vienne du gouvernement ? Quelle est donc notre responsabilité en tant que collectivité ? Quelle est la responsabilité de chacun de nous ?

Je prends ma plume aujourd’hui à la suite d’une longue réflexion pour susciter un débat, un débat qui serait constructif, conscient, positif pour les uns et, peut-être inutile, insignifiant, asthénique, lymphatique, souffreteux, rachitique voire égrotant pour les autres, mais j’ai cette liberté, liberté de m’exprimer, liberté de m’interroger, liberté de penser, alors je vais m’en servir. Je suis intimement convaincu que l’erreur la plus monumentale des Comoriens, c’est d’attendre que le gouvernement fasse tout pour eux. 

Médecins, infirmiers, psychologues, sociologues…sont tous mobilisés par l’Etat, le gouvernement pour vous peuple comorien. Ils se sont armés pour vous aider, pour continuer à vous venir en aide émotionnellement, matériellement, psychologiquement…mais vous refusez toujours d’obtempérer. Quelle est votre part de contribution à l’Etat si vous refusez de contribuer pour vous-mêmes, pour votre survie ?

Nous sommes face à une maladie qui a mis le monde à genoux, une pandémie qui a laissé des familles en pleurs, qui a des complications cabalistiques, amphigouriques, absconses, nébuleuses et sibyllines à laquelle le pays ne s’est pas bien préparé, contre laquelle les soignants luttent jours et nuits. Qu’est-ce que ça vous coûtera si vous participez à l’endiguement, à l’éradication de cette maladie, à votre survie même? Juste obéir, non pas aux autorités que vous détestez, que vous haïssez mais à votre vie, à votre santé ! Juste respecter, non pas les autorités que vous exécrez, abhorrez, répugnez, maudissez, mais les mesures qui vous sauveront. Vous attendez tout de l’Etat, du gouvernement, même ce que vous pouvez faire, vous attendez qu’on vienne le faire pour vous. Vous avez des responsabilités, prenez-les. 

Vous avez des responsabilités individuelles, personnelles, familiales, citadines, villageoises, communales, associatives…vous attendez que l’Etat ou le gouvernement vienne les prendre pour vous ! Quel peuple sommes-nous ? Ayant continué à voir ce comportement, les larmes me montent aux yeux ! Je me sens submergé par la peine que ressent un cœur qui comprend le danger qui guette la population comorienne. Je souffre de la souffrance d’une population inconsciente comme un médecin souffre de celle de son patient. Je ressens ici une résonnance affective qui s’amplifie et me paralyse. A force de désobéir, vous finirez par vous tuer, vous sacrifier…Cette désobéissance risque de déboucher sur un comportement qui vous conduira droit au cimetière. 

Ce qui m’intrigue le plus, c’est que ce peuple est manipulé, se laisse manipuler. Il ne prend pas conscience qu’il est en train d’être manipulé en ce moment même afin de s’en libérer. Et parmi l’arme la plus redoutable de la manipulation utilisée maintenant est le « flou ». Le « flou » est une arme très maîtrisée par les manipulateurs, ils l’utilisent à bon escient contre le peuple. Pourquoi ces manipulateurs ont choisi le « flou » ? Pourquoi restent-ils dans le « flou » ?

Le « flou » présente plusieurs intérêts et avantages. S’exprimer d’une manière floue, ils vous laissent interpréter leurs propres propos qu’ils peuvent changer d’une minute à l’autre. Restant dans le « flou », ils se désengagent, ils se déresponsabilisent. Etant dans le « flou », ils ont une marge de manœuvre, ils cachent leur jeu. Etant consciemment et volontairement dans le « flou » et dans l’incompréhension à travers un speech bien façonné, modelé, orné, sarclé, confectionné, décoré, forgé, sculpté, ils se dotent de l’importance et du pouvoir. Cette manière stratégique leur permet de revenir un jour dire « nous n’avons jamais dit ça ». 

L’une des techniques qu’ils emploient aussi est la reformulation et l’utilisation des mots ambivalents, équivoques, élusifs, énigmatiques, indécis…Cela leur permet d’éviter la vérité. Ils font exprès de faire usage des mots spécifiques. Leur but est de rester toujours dans l’incompréhension. Ils s’efforcent de rester dans le « flou ». C’est pourquoi vous devez être très attentifs. Maintenant que vous êtes prévenus, vous devez prendre vos responsabilités afin d’éviter le pire. Le gouvernement doit faire quelque chose pour vous mais vous devez aussi faire quelque chose pour vous.

Je finis par ce point crucial. Vous voyez ici et là fourmiller, émerger des partis, des mouvements, des groupes, des leaders, des orateurs, des libérateurs, des patriotes…qui déploient des moyens colossaux pour combattre le gouvernement. Je prendrai le cas des appels de Paris, Marseille, Lyon, Nice, Mabedja…Je m’adresse à tous ces gens. Voudriez-vous sincèrement le bien de la population comorienne, du peuple comorien ? 

Voudriez-vous vraiment aider ce peuple ? Voilà, le temps est arrivé pour que vous vous manifestiez, que vous manifestiez l’intérêt que vous portez à ce peuple, que vous lui montriez votre amour. Vous aviez pris des avions, des bus, des trains…pour aller manifester, déposer des plaintes…Vous avez énormément épuisé des fortunes. Débloquez des sommes pour venir en aide à ce peuple, achetez tout ce qui est d’utilité sanitaire pour lui, de la nourriture dans cette période d’une double difficulté et tout ce qui va dans sa protection : masques, gèle… « Les mille discours n’ont rien changé, ils ont l’essentiel : construisons », Moustoifa Idarousse.

Cette démarche collective aidera le peuple, elle est patriotique.

A vous leaders politiques, partis politiques, le temps est venu pour sortir de l’ombre. N’attendez pas la période des élections pour venir effleurer nos oreilles. Le temps de l’action est déjà arrivé. Combien de temps nous avez-vous appelés à venir écouter vos baratins dans les places publiques ? Combien de temps nous avez-vous embarqués dans des véhicules, exposés à des dangers aussi bien dans la tempête que dans le beau temps, à suivre vos campagnes ? Combien de fois nous avez-vous remis des tricots, des casquettes, des stylos, des banderoles ? Vous aviez employé toute une fortune. De la même manière que nous nous sommes alignés, déplacés…alignez-vous, déplacez-vous pour nous aujourd’hui. 

Déployez tous ces moyens-là aujourd’hui car nous sommes dans le besoin ; ce peuple que vous dites aimer, vouloir protéger, défendre…est dans le besoin. Prenez vos responsabilités politiques. Les responsabilités politiques ne sont pas les discours pour se faire élire, c’est de venir en aide au peuple. Faites-le maintenant si vous êtes vraiment sincères et dignes. N’accusez pas le gouvernement de ne pas avoir fait telle ou telle chose au peuple, accusez-vous de ne pas l’avoir faite, vous aussi car le principe est unique : sauver le peuple.

Quant au gouvernement, à l’exécutif, le peuple pose un regard inquiétant, ombrageux, cauteleux, dubitatif et craintif sur le versant de votre action publique. La critique est assez acerbe. La gestion de la crise est assez amère. Elle se multiplie à mesure que les heures avancent. Des défaillances sont observées ici et là. Il manque des respirateurs, des masques et d’autres matériels nécessaires pour toute la population. De la même manière que vous aviez réquisitionné certains éléments et mis un dispositif pour faire valoir votre pouvoir, votre autorité, vous devez répondre aux exigences du peuple. 

Vous aviez mobilisé un certain nombre de moyens pour les votes, les campagnes…mobilisez tous ces moyens aujourd’hui où le peuple en a besoin. Déployez et activez toutes vos relations pour appeler à l’aide diplomatique, coopérez avec les Etats sincèrement amis pour leurs technicités, achetez le remède de Madagascar vite pour anéantir cette maladie. Il est de votre devoir de le faire pour que nous sortions dans cette crise.

Faites une demande à la Chine, à la Russie, au Cuba, à l’Inde, des pays qui peuvent être prêts à vous venir en aide. 

Houssam Hassani

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,48,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,22,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1724,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,64,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,950,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,7015,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1360,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3043,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1496,Hamadi Abdou,441,High Tech,808,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,329,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2317,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1573,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,162,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5160,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,151,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1024,Tribune libre,4081,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Devons-nous attendre que tout vienne du gouvernement ?
Devons-nous attendre que tout vienne du gouvernement ?
https://1.bp.blogspot.com/-NUHNsX54W0w/Xq2dpbn-1WI/AAAAAAAAFEA/D3s5-r3F_i4D0PJzDM14sObY81hlybh_wCLcBGAsYHQ/s320/houssam.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-NUHNsX54W0w/Xq2dpbn-1WI/AAAAAAAAFEA/D3s5-r3F_i4D0PJzDM14sObY81hlybh_wCLcBGAsYHQ/s72-c/houssam.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/05/devons-nous-attendre-que-tout-vienne-du.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/05/devons-nous-attendre-que-tout-vienne-du.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières