Colonel Azali et réconciliation : Un détour curieux

Ça sonne le début de la fin. La tyrannie est en voie de flexion. Sinon il est temps de se poser des questions sur des consciences, quand ...

Ça sonne le début de la fin. La tyrannie est en voie de flexion. Sinon il est temps de se poser des questions sur des consciences, quand ça parle de responsabilités. Le colonel Azali, comme tant d’autres politiques ou autorités comoriennes, a du mal à placer les mots aux endroits convenables. 

J’ai suivi accidentellement le discours du colonel Azali, prononcé à l’occasion de la célébration du Au’wal muharram, le premier 1erSeptembre 2019. Il a été clair que s’il ne préméditait pas l’insulte à la conscience des comoriens, la cécité est de mise. Évoqué le mot réconciliation. D’abord, le mépris avec lequel il prétendait bercer perfidement la communauté comorienne de l’étranger, comme s’il a à faire avec des écoliers, ne se mesurait uniquement qu’à son intention.

« La paix, son mot magique »

Cette chanson, qui a débuté avant celle de « wasaya wadja wasaya kwadjadja...» et« shinu iyara shahe mabwana...», par la bouche du tyran, commence à dégager des signes. Paix, un des thèmes de sa campagne électorale de 2016. Et c’est le premier engagement devant le peuple, jalonnant la trahison du colonel à ce dernier. Mais en réalité, comment peut-on chanter le mot « Paix », alors que le sang roule dans ses veines avec des composants désastreux ? Et la trahison ne peut être tolérée qu’une seule fois. « Tu m’as trahi une fois, honte à toi, et la deuxième fois, honte à moi ».

« L’architecture du désastre »

Ce colonel et ses hommes, s’indiffèrent du bien être des citoyens et de la Paix de ceux-ci. Leurs mégardes face aux citoyens comoriens est un sentiment réel. Oui depuis des lustres, le pays va mal, mais depuis l’an 2016, il va beaucoup plus mal. Seul, le colonel a permis à la corruption, en supprimant la commission de lutte contre ce fléau. Il a supprimé la Cour constitutionnelle. C’est là où l’entorse de cette paix a commencé. Avec le colonel, un climat de terreur est instauré : secte de vols et de corruption, gouvernance de farce, équipe d’hommes et de femmes rusés… tous ceux-là actent la rupture entre le peuple et l’Etat donc les institutions. Et la chanson « Paix » continue et pourtant une Paix ne s’instaure pas en rengaine. C’est bien le cœur qui la véhicule, or tout est visible que le cœur du colonel et de ses hommes se fâchent avec la Paix.

« Paix de Paix sans justice »

La pouvoir, tue, emprisonne des innocents, arrête des gens arbitrairement, nourrit la population avec les théories des complots. Ces méthodes perverses confirment le désamour du colonel et son clan au peuple comorien. Plus de treize personnes mortes sous régime tyrannique. Aucune fois la justice, lève son petit doigt pour le peuple. On ne compte pas les blessés. Les détournements de fonds par les hommes et femmes hautement placés du pouvoir en place, passent sous les yeux fermés cet appareil judiciaire. A balles réelles émanant des forces de l’ordre, des militaires et civiles sont assassinés. Commandant Fayçal Abdoussalam, Nasserdine Moutu, Nassor Salim, Hamada Said Gazon... sans oublier les trois faux rebelles de la Médina de Mutsamudu, les prisonniers de Barakani et de Badjo-Moheli… pour ne citer que ceux-là. Et de tous ces cœurs enlevés par le pouvoir en place, dont des innocents… la justice reste insensible.

« Se réconcilier avec qui ? »

Des hommes et des femmes arrêtés, enfermés dans des geôles sans procès ni rien. Sans aucune notion de pourquoi ils sont placés en détention… et quelques temps après ils ont relâchés. Une vraie prise d’otage. Et car cela ne va toujours pas s’arrêter, la chanson « Paix « du colonel et ses Ulémas, n’est qu’un sable mouvant pour ensevelir et le peuple et l’Etat. Non, la Paix c’est son départ. « Que les notables de ce pays, nous réconcilient… », Disait le colonel dans son discours. Mais quel canular ! C’est vrai Mr le colonel est convaincu que les comoriens vont lui croire ? Mais laquelle de ses mille et une promesses… tenues est respectée ? L’alliance avec Sambi et Salami, le pacte avec l’île d’Anjouan, les promesses à l’ensemble du pays… le maintien des institutions… aucun de ses engagements n’est honoré. Tous ont suivi le chemin du serment résilié.


Par Said Yassine Said Ahmed
COMORESplus

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,64,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,56,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1610,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1426,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,171,Ali Moindjié,53,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,766,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5906,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,99,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1160,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2869,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1416,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,433,High Tech,790,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,264,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,124,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,93,Mayotte,2105,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,435,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1514,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,496,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,150,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4764,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,55,Said Yassine S.A,125,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,771,SOILIHI Ahamada Mlatamou,39,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,923,Tribune libre,2970,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Colonel Azali et réconciliation : Un détour curieux
Colonel Azali et réconciliation : Un détour curieux
https://1.bp.blogspot.com/-gttmE_iiVH4/XW9rTaNDN9I/AAAAAAAC1QM/FeU6Lvv313sfY0XTcQIvmmMWt0zADDSuQCLcBGAs/s320/azal.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-gttmE_iiVH4/XW9rTaNDN9I/AAAAAAAC1QM/FeU6Lvv313sfY0XTcQIvmmMWt0zADDSuQCLcBGAs/s72-c/azal.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/09/colonel-azali-et-reconciliation-un.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/09/colonel-azali-et-reconciliation-un.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.