A Madagascar, des élections législatives aux allures de revanche

Les Malgaches sont de retour aux urnes lundi pour élire leurs députés, un scrutin aux allures de revanche cinq mois après le duel au cout...

Les Malgaches sont de retour aux urnes lundi pour élire leurs députés, un scrutin aux allures de revanche cinq mois après le duel au couteau qui a vu la victoire à la présidentielle d'Andry Rajoelina devant son éternel rival Marc Ravalomanana.

Affiches sur tous les murs, défilés de camions sonorisés, distributions de T-shirts à l'effigie des candidats, les rues de la capitale Antananarivo ont retrouvé depuis un mois une joyeuse ambiance de kermesse électorale.

Battu en décembre pour la magistrature suprême, Marc Ravalomanana s'est multiplié pour soutenir les candidats de son parti Tim, déterminé à gagner ce "troisième tour".

"Nous étions un peu déçus du résultat de la présidentielle mais il faut se lever maintenant", a-t-il harangué ses troupes en lançant début mai la campagne de son parti. "Nous sommes des gagnants et on ne se laissera pas abattre."

Même contraint à la retenue par ses fonctions, le chef de l'Etat a relevé le gant de ce combat par procuration en multipliant les inaugurations et les visites aux quatre coins de la Grande Ile, toujours escorté de candidats de sa coalition.

"Nous travaillons avec dévouement pour changer la vie des Malagasy et développer notre pays !", a tweeté cette semaine M. Rajoelina après un déplacement à Diego Suarez (nord).

Comme dans d'autres circonscriptions du pays, la course à la députation s'est résumée dans le 3e arrondissement de la capitale à un face-à-face entre les camps Ravalomanana et Rajoelina.

"J'ai été déçu que le président de notre parti n'ait pas remporté l'élection présidentielle", dit le candidat du Tim, l'homme d'affaires Feno Ralambomanana, "mais cette défaite nous a motivés pour aller décrocher une majorité à l'Assemblée".

"On a besoin d'une majorité pour assurer la stabilité et éviter une guerre politique pendant les cinq prochaines années", lui oppose son adversaire de la plateforme Rajoelina, la chanteuse et députée sortante Aina Rafenomanantsoa, dite Anyah.

- Risque d'instabilité -

En 2013, Hery Rajaonarimampianiana avait été élu à la présidence sans présenter de candidat aux législatives. Un temps soutenu par le parti d'Andry Rajoelina, son gouvernement n'a ensuite tenu que par la grâce d'une majorité hétéroclite de députés indépendants.

Lorsque le parti de M. Rajoelina s'est allié en 2018 à celui de M. Ravalomanana pour s'opposer aux nouvelles lois électorales, Madagascar a replongé dans une des crises dont l'île a le secret.

Après deux mois de manifestations de rues, les tensions se sont achevées par la chute du gouvernement, une présidentielle anticipée et... une humiliante défaite dès le premier tour d'Hery Rajaonarimampianina avec 8% des voix.

"Les Malgaches n'ont pas besoin de revivre ça", plaide la candidate du président Rajoelina.

Mais cette année encore, la pléthore de candidats indépendants rend improbable une majorité stable dans ce pays à régime semi-présidentiel. Ils sont près de 500 sur les plus de 800 qui briguent les 151 sièges de l'Assemblée.

"On risque de revivre l'ère Rajaonarimampianina. Les candidats indépendants peuvent remporter beaucoup de sièges (...) car beaucoup d'électeurs veulent sortir de l'emprise des deux camps Rajoelina et Ravalomanana", a anticipé auprès de l'AFP l'analyste Tohavina Ralambomahay.

"Une trop grande place des indépendants à l'Assemblée créerait des majorités à géométrie variable génératrices de corruption et d'instabilité politique", a-t-il mis en garde.

La campagne a d'ailleurs été secouée par la mise en cause, la semaine dernière, de plus de la moitié des députés sortants.

Le bureau de lutte anticorruption (Bianco) a transmis au parquet une liste de 79 élus accusés d'avoir reçu chacun l'équivalent de 12.500 euros de pots-de-vin en échange de leur promesse de voter les fameuses lois électorales de M. Rajaonarimampianina.

Les camps Rajoelina et Ravalomanana ont promis à leurs électeurs de rompre avec ces pratiques.

tm-pa/bed/jlb
Par Tsiresena MANJAKAHERY
AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,65,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,57,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1623,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1430,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,172,Ali Moindjié,55,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,784,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,6004,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,101,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1188,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2890,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1427,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,438,High Tech,792,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,266,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,124,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,94,Mayotte,2116,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,437,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1516,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,499,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4808,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,56,Said Yassine S.A,127,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,772,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,927,Tribune libre,2994,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: A Madagascar, des élections législatives aux allures de revanche
A Madagascar, des élections législatives aux allures de revanche
https://1.bp.blogspot.com/-WQPTkkwzeEg/XOkEwRchqsI/AAAAAAAC0Bc/J_F9ItL8Fxg8L_b5sjft40uxTMZqrKdNgCLcBGAs/s320/Marc.png
https://1.bp.blogspot.com/-WQPTkkwzeEg/XOkEwRchqsI/AAAAAAAC0Bc/J_F9ItL8Fxg8L_b5sjft40uxTMZqrKdNgCLcBGAs/s72-c/Marc.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/05/a-madagascar-des-elections-legislatives.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/05/a-madagascar-des-elections-legislatives.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.