Un étudiant sauvagement lynché par la garde présidentielle d’Azali

Un étudiant qui manifestait dans les alentours de Beit-Salam a subi des supplices physiques après s’être fait interpeller par la garde pr...

Un étudiant qui manifestait dans les alentours de Beit-Salam a subi des supplices physiques après s’être fait interpeller par la garde présidentielle. Il est actuellement hospitalisé à l’hôpital Caritas Comores.

Mohamed Lamoné était parmi la poignée d’étudiants qui manifestaient devant le palais présidentiel ce matin du 26 décembre. Ils réclamaient le remboursement de leur argent remis au ministère des affaires étrangères à titre de droit pour d’hypothétiques bourses d’études au Maroc. 

Alors qu’ils manifestaient pacifiquement, les étudiants sont dispersés et leurs banderoles confisqués par des éléments de la garde présidentielle. Lamoné, seul à être interpellé, « s’est fait attraper par le cou après avoir répondu au militaires que tous les manifestants étaient des chefs », selon un des manifestants qui se confie à nous. 

En effet, les soldats voulaient connaître le chef du mouvement. Les étudiants à l’unanimité ont répondu qu’ils étaient tous chefs. Règle à laquelle n’a pas dérogé Lamoné, qui était au téléphone quand la question lui a été posée. 

Mal lui en a pris, les militaires connus par leur excès de zèle s’acharnent sur lui. Ils l’arrêtent sans ménagement et le conduit au quartier général du groupe de sécurité des hautes personnalités (GSHP) situé juste devant le palais présidentiel. Là-bas, Lamoné voit son corps se transformer en sac de frappe puis en ballon. 

Son origine Mbenienne lui coûtera beaucoup plus cher. Les coups de bottes s’abattent sur lui dans les mâchoires tel une pluie torrentielle. À peine perdu connaissance, il est affalé par terre. Son boubou lui est arraché avant d’être ramené à la gendarmerie nationale où il connaîtra une embellie. 

À l’hôpital Caritas Comores communément appelé Monpera où il se trouve en ce moment, Lamoné ne met rien de solide dans sa bouche. Ses mâchoires fonctionnent à peine. Les stigmates visibles sur son corps témoignent de la violence des supplices physique dont il a été victime.

MT

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,62,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,55,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1603,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1424,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,171,Ali Moindjié,53,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,762,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5881,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,98,Djounaid Djoubeir,81,Economie et Finance,1145,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2865,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1415,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,433,High Tech,790,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,262,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,122,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,93,Mayotte,2100,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,435,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1513,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,496,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4743,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,55,Said Yassine S.A,124,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,771,SOILIHI Ahamada Mlatamou,38,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,922,Tribune libre,2959,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Un étudiant sauvagement lynché par la garde présidentielle d’Azali
Un étudiant sauvagement lynché par la garde présidentielle d’Azali
https://1.bp.blogspot.com/-llSCLeCp3FA/XCupI679V4I/AAAAAAACwAU/dB6qBOtOIaooJIQFUmYHlAFKjK_5kwfsQCLcBGAs/s320/lynche.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-llSCLeCp3FA/XCupI679V4I/AAAAAAACwAU/dB6qBOtOIaooJIQFUmYHlAFKjK_5kwfsQCLcBGAs/s72-c/lynche.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/12/un-etudiant-sauvagement-lynche-par-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/12/un-etudiant-sauvagement-lynche-par-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.