Pour un Comores plus sociale et moins politique

Traditionnellement on accuse les partis politiques et les gouvernements de manquer de programme; mais on se demande rarement ou pas du to...

Traditionnellement on accuse les partis politiques et les gouvernements de manquer de programme; mais on se demande rarement ou pas du tout ce que font les partis politiques constitués avant de gagner le pouvoir, or c'est précisément là d'où vient l'échec, les partis politiques ne font rien pour guider et soutenir le peuple dans des oeuvres d'insertion sociale.

Un mouvement politique est essentiellement activiste, sa raison d'être est de pratiquer son programme au moins à l'échelle du parti, il conduit ses militants et une partie du peuple à embrasser ses initiatives dans les campagnes d'organisation, de soutien et d'insertion des gens à la vie active via les différentes formes de coopératives et de micro-financements.

Saïd Mohamed Cheikh appelait les leaders politiques à "organiser les gens et les inciter à pratiquer l'agriculture pour enrichir la nation" au lieu de scander " politique politique"; l'indépendance de la nation est l'indépendance par le travail des citoyens; l'investissement privé, les structures autonomes et les coopératives constituent la force économique du pays, la fonction publique étant généralement limitée. 

À la même époque, Ali Soilihi formé en agronomie travaillait à former les paysans aux techniques modernes, et parallèlement il organisait des réunions des cadres et intellectuels pour réfléchir à l'avenir des Comores, c'est sur le terrain qu'Ali Soilihi a jeté les fondations de sa politique en compagnie des paysans.

Changeons de stratégies car la défaite collective montre que nous avons tort dans nos choix et nos méthodes; nous devons nous montrer à la hauteur de relever le défi, car si les gouvernements ont échoué, ceux qui n'ont jamais gouverné doivent être capables de suivre une autre voie pour un Comores plus sociale et moins politique.

De nos jours dans les pays les moins avancés, ce sont les organismes non-gouvernementaux et les organisations de bienfaisance qui transforment la vie des populations défavorisées, et par de telles structures les individus apprennent la valeur des droits et des libertés et c'est encore de cette manière, qu'évolue peu à peu une société capable de défendre les principes de justice sociale.

Pour réveiller un peuple enfoui dans la misère, succombé sur le poids des coutumes qui font sa fierté on accompagne au discours réformateur un plan d'action pour améliorer le quotidien, il faut commencer par soutenir un petit nombre, lui tenir la main et lui tirer du sommeil; lui donner une activité, lui fournir un travail, lui enseigner un métier; étendre progressivement l'action, voilà comment lui montrer le visage de la liberté qui le tient loin des pouvoirs oppresseurs et des oppositions séductrices...

Dans un pays où tout est en ordre chacun poursuit sa vie, exerce ses obligations et gagne ses droits le plus naturellement du monde, dans un autre où tout est à refaire, où tout est à reconstruire, les révolutionnaires doivent employer leurs propres moyens au service de la cause révolutionnaire car les biens communs sont détournés par les oppresseurs.

Chez-nous il est de coutume pour les partis politiques de dépenser des fonds colossaux venus du dedans et d'ailleurs pour financer les campagnes électorales, mais avant les élections pour ceux qui donnent foi à la démocratie, un parti politique consacre une partie de son budget pour la santé du parti-État, car un parti politique est un gouvernement en transition, il se doit de penser à la survie et à la prospérité de ses militants, lieu d'entraînement pour la conduite de la nation entière.

Quand le Prophète Muhammad swalla Allah anlayhi wa sallam enseignait les fondements de la religion, il organisait en même temps les croyants à s'entraider pour la pratique du commerce, de l'agriculture et de l'élevage; nous vivons dans une époque avec plus de possibilités, l'échec des politiques doit nous ramener à penser autrement notre manière d'agir et de lutter.

Muhammad Soidrouddyne Hassane
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1529,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1402,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,677,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5311,Daoud Halifa,160,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1050,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2793,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,22,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,235,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,80,Mayotte,2019,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,418,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,465,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,143,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4301,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2632,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Pour un Comores plus sociale et moins politique
Pour un Comores plus sociale et moins politique
https://3.bp.blogspot.com/-C6L8q9xjTko/WHiP1SW_SbI/AAAAAAACEbA/So9cj1hCuGgOHkKlQF_9Uf0ZpBZkg85AwCLcB/s320/habarizacomores%2B%25282%2529.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-C6L8q9xjTko/WHiP1SW_SbI/AAAAAAACEbA/So9cj1hCuGgOHkKlQF_9Uf0ZpBZkg85AwCLcB/s72-c/habarizacomores%2B%25282%2529.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/11/pour-un-comores-plus-sociale-et-moins.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/11/pour-un-comores-plus-sociale-et-moins.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy