Djaffar veut la paix avec Azali

Tombé en disgrâce pour avoir dénoncé la politique du chef de l’Etat, l’ancien vice-président Djaffar Ahmed, refugié à Dar es Salam depuis...

Tombé en disgrâce pour avoir dénoncé la politique du chef de l’Etat, l’ancien vice-président Djaffar Ahmed, refugié à Dar es Salam depuis maintenant près de trois mois, aimerait rentrer au bercail « si Azali accepte de faire la paix ».

Refugié en Tanzanie où il est sous protection du haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l’ancien vice-président Djaffar Ahmed Said semble lâcher du lest.

En effet, celui qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt international aurait confié à une équipe d’Al-watwan en mission à Dar es Salam, dimanche 25 novembre, qu’il souhaiterait trouver un terrain d’entente avec le chef de l’Etat. « Si Azali le veut bien, nous ferions la paix pour que je puisse enfin rentrer », aurait confié celui qui trouve son séjour à l’extérieur « languissant ».

Alors vice-président en charge de l’économie et de l’énergie entre autre portefeuilles, Djaffar Ahmed Said a fait le choix audacieux de vider le trop-plein de son cœur publiquement. Nous sommes le 16 au siège du gouverneur de Ngazidja. Mécontent du processus référendaire entamé par le chef de l’Etat et qui allait supprimer les postes de vice-présidents avant le terme du mandat constitutionnel, Djaffar a vidé son sac, prenant à partie Azali Assoumani.

« Nous sommes élus pour cinq ans dans le cadre de la loi fondamentale de 2001. Et nous gouvernons à cet effet. Prendre l’initiative de changer une constitution qui garantit l’unité nationale n’est pas chose bénigne... Qu’on ne l’ignore, chers compatriotes, cette constitution a permis à notre nation de redorer son blason sur la scène internationale parce que, à juste titre, le pays a retrouvé sa stabilité. Ainsi, nous nous devons de conserver jalousement cette stabilité », avait-il annoncé sous les ovations d’une foule hostile au gouvernement central.

Cette rupture officielle a jeté un froid dans le camp du gouvernement. Ses deux collègues vice-présidents ont fait le parallèle de cette sortie au tragique sort réservé à Andrés Escobar, assassiné après avoir marqué un but contre son camp ayant entrainé l’élimination de son pays lors de la coupe du monde 1994. Le 28 juin, le chef de l’Etat qui s’était jusqu’ici réservé a procédé à un remaniement technique. Le vice-président Djaffar, qui depuis sa déclaration n’a pas mis ses pieds à Beit-Salam, se voit reléguer à la cohésion sociale.

Fin juillet, la justice a fait arrêter des personnes soupçonnées d’avoir planifié un coup d’Etat. Parmi elles, le petit frère de Djaffar, l’avocat Bahassane Ahmed. Djaffar serait sur la sellette. Le procureur de la république a parlé d’un décaissement de 300 millions de francs comoriens destinés à financer l’opération qui avait visé, selon lui, le ministre de l’intérieur, le chef de l’état-major et le président de la cour suprême entre autres cibles. L’étau se resserre. Et Djaffar est bien conscient que de fil en aiguille, les autorités veulent remonter jusqu'à lui qu’il soit véritablement lié ou pas au supposé projet d’attentat.

Le 3 septembre, il a pris l’avion ver Dar es Salam. Son voyage considéré comme une fuite par les autorités, a entraîné plusieurs arrestations dont sa femme et des policiers de l’air et des frontières. La nuit du dimanche 9 novembre, alors qu’il se trouvait au pied de son hôtel dans la capitale tanzanienne, Djaffar s’est fait kidnappé par quatre individus qui le relâcheront contre une rançon de 400 euros, après quatre heures de temps. Soit dit en passant, les ravisseurs qui prétendent être des services d’immigration auraient confié être envoyés par « des officiels » comoriens. 

Son retour aux Comores dans des conditions d’apaisement pourrait n’être qu’un vœu pieux. « Azali considère que Djaffar lui a planté un pieu dans le cœur », avait commenté un conseiller du président, juste après la rupture. Il rajoute que le chef de l’Etat en voulait plus à Djaffar qu’il n’en voulait à Salami, opposant de première heure aux reformes constitutionnelles.

Par Toufé Maecha ©Masiwa

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1529,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1402,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,677,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5311,Daoud Halifa,160,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1050,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2793,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,22,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,235,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,80,Mayotte,2019,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,418,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,465,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,143,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4301,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2632,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Djaffar veut la paix avec Azali
Djaffar veut la paix avec Azali
https://4.bp.blogspot.com/-HoeGitN-uOY/WylW5251oiI/AAAAAAACm-U/vrtkRM53ALkdBMFQHuObnbA9Jw2UdgagwCLcBGAs/s320/Djaffar.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-HoeGitN-uOY/WylW5251oiI/AAAAAAACm-U/vrtkRM53ALkdBMFQHuObnbA9Jw2UdgagwCLcBGAs/s72-c/Djaffar.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/11/djaffar-veut-la-paix-avec-azali.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/11/djaffar-veut-la-paix-avec-azali.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy