Une Démocratie en Souffrance sous les Affres de la Répression et de, l’intimidation du Régime d'AZALI

L’ idée de droit , au niveau des droits naturels et du respect de la dignité humaine , existe dans les cultures humaines. Le comb...

L’ idée de droit , au niveau des droits naturels et du respect de la dignité humaine , existe dans les cultures humaines.

Le combat pour les droits de l’homme fait partie du combat des partis politiques visant à faire respecter le droit à la vie et à la dignité humaine . Le peuple comorien a le droit de manifester pacifiquement dans un Etat démocratique , mais les forces de l’ordre n’ont pas le droit de faire usage ,de leurs armes ni de réprimer violemment les manifestants non armés comme le cas de Mohamed WADAANE et MOUSTOPHA SAID CHEIK, ni de les disperser brutalement . Les hommes politiques qui ont descendu dans la rue pour dénoncer le raz -bol ambiant du non - respect d’un Etat de droit , de la restauration de la cour constitutionnelle ne sont pas ni des voyous des délits du droit commun , des casseurs des banlieues ,ou des terroristes en herbe . 

AZALI a été élu par le peuple ; il a le devoir d’obligation de respecter ce peuple, de permettre à l’opposition de dire ce qu’elle pense sans nuire aux biens d’autrui et de dénoncer les dérives autoritaires de son régime .Lutter pour qu’on ne bafouille pas les libertés fondamentales ;pour qu’on ne brutalise pas les gens , c’est fondamental dans la lutte politique et dans une démocratie , parce que ce sont des choses bestiales qui ne sont , pas dignes de l’etre humain ; c’est pour cela que l’hypocrisie de ce régime doit étre dénoncée . AZALI a trouvé un pays stable , pacifique et veut baillonner la liberté d’expression et museler l’opposition . La répression et l’intimidation contre l’opposition et le peuple comorien deviennent comme moyen de gouverner le pays . 

IL est impopulaire malgré l’absence d’instituts des sondages d’opinion ; et pour masquer son rejet au sein de l’opinion ,il utilise les moyens de l’Etat en distribuant des enveloppes d’argent aux organisateurs de ses réunions publiques pour soudoyer les gens de venir en masse dans les meetings politiques à l’exemple du meeting d’aujourd’hui à Mutsamudu du parti SOMA de l’ancien gouverneur d’Anjouan ANNIS rallié à AZALI pour faire croire à l’opposition que AZALI a du soutien à Anjouan et dans l’ensemble du territoire . Dans un Etat de droit ; il devrait y avoir une commission pour controler les finances publiques , afin d’éviter à AZALI d’utiliser l’argent public pour accroitre son clientélisme . Les images de brutalité que les forces de l’ordre ont fait subir à MOHAMED WADAANE et MOUSTOPHA SAID CHEIK ont fait le tour du web et les auteurs de ces arrestations brutales ont été identifiés par les amis et les proches des victimes , un climat de haine et des règlements de compte individuels vont s’installer dans un petit pays comme les COMORES ou tout le monde se connait . 

L’armée doit etre une armée du peuple et non pas une uarmée contre le peuple . IL faut éviter que l’armée soit à part , séparée du peuple vivant comme un kyste au sein du pays . L’armée ne doit pas vivre en autonomie par rapport au bien commun , à la République . Historiquement , la subordination du pouvoir militaire au pouvoir politique a été un progrès important . Ce n’est pas rien que dans la plupart des pays c’est l’Assemblée nationale qui vote la déclaration de guerre . Mais une armée républicaine est un trésor pour la démocratie . Au lieu de jouer à l’apaisement et éviter un bain de sang à sa population AZALI utilise les forces de l’ordre pour réprimer une opposition non armée et instaurer un climat de terreur pour faire triompher la dictature en espérant de rester pour toujours au pouvoir et dans ce bras de fer entre l’opposition ,les comoriens anti régime et le pouvoir d’AZALI ; c’est le peuple qui vaincra Les mendiants des postes et les louangeurs du régime d’AZALI qui rient sous cape de la maltraitance infligée aux manifestants non armées doivent savoir que le pouvoir et les délices peuvent se perdre un jour comme l’eau qui glisse entre les doigts de la main et la revanche des victimes de ces injustices illégitimes sera rude. 

Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY 
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1508,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,658,Comores Développement,88,ComoresDroit,386,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5133,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2764,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1381,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,225,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,101,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1983,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4142,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,405,Toyb Ahmed,232,Transport Aérien,882,Tribune libre,2573,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Une Démocratie en Souffrance sous les Affres de la Répression et de, l’intimidation du Régime d'AZALI
Une Démocratie en Souffrance sous les Affres de la Répression et de, l’intimidation du Régime d'AZALI
https://1.bp.blogspot.com/-nu5dJ_5yeKY/Wy-uXzJepwI/AAAAAAACnUY/NTLaI9IBRDgcBW8tcvEWKCcsYpnTseI0wCLcBGAs/s320/azali.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-nu5dJ_5yeKY/Wy-uXzJepwI/AAAAAAACnUY/NTLaI9IBRDgcBW8tcvEWKCcsYpnTseI0wCLcBGAs/s72-c/azali.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/06/une-democratie-en-souffrance-sous-les.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/06/une-democratie-en-souffrance-sous-les.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy