"Il suffit de faire un petit tour à Anjouan, la misère et le désespoir des gens vous frappent aux yeux"

Je ne cesse d'interpeller, chaque jour, nos supposés dirigeants et je le ferai tant que ma conscience me le dicte. Trop c'est...

Je ne cesse d'interpeller, chaque jour, nos supposés dirigeants et je le ferai tant que ma conscience me le dicte.

Trop c'est trop. Vous ne pouvez rester indifférents de ce peuple qui crève.  Le Comorien épris de pitié et d'humanité ne peut rester silencieux de vos actions inhumaines et malsaines. 

Disons les choses clairement sans rechigner : il suffit de faire un petit tour à Anjouan, la misère et le désespoir des gens vous frappent aux yeux. La mendicité est le quotidien de nos parents, de la jeunesse... Le chômage de masse écrit son nom à la place de Mroni Mutsamudu. Seule une image photographique de l'omnipotent président est affichée à l'entrée du port, synonyme de silence et de peur. Une image qui vous rappelle un pays autoritaire et dictatorial. 

On s'interroge dans le silence : où sont nos dirigeants? Que font-ils? Pourquoi ce peuple est si meurtrit? Mais aucune réponse ne viendra de nul part. Mais en restant quelques jours, certainement vous aurez la réponse de vos interrogations.

Des dirigeants qui pillent le pays, on en a des milliers et leurs marques se dessinent par les grandes propriétés entourées de villas, des voitures de marques et autres...Aucun responsable n'est inquiété par la justice et personne ne cherche à savoir d'où viennent ces fortunes à l'instant d'une nomination. Comprenez par là que c'est un crime organisé du président jusqu'à ces lieutenants en passant par les différents services.

Un simple directeur qui touche l'équivalent de 400euros, peut se voir en quelques mois avec une fortune inestimable, sans compter le pillage pour la construction des villas... Ce carnage est su et vu par la population.

Cela laisse le visiteur impressionné par la naïveté du comorien, surtout que la population se cantonne avec des incha allah dans les mosquées et appelle un Dieu qui tarde à répondre à leur souffrance. 

"Aide-toi, le Ciel t'aidera" l'expression est mal comprise par nos pauvres comoriens. A se demander, comment l'on peut vivre une telle situation et se désarmer?  Ne sommes-nous pas complices en laissant un groupuscule prendre en otage les Comores? Oui! Ils nous bernent en parlant d'un pays démocratique sans qu'eux mêmes respectent les tenants et les aboutissants de la notion de démocratie. Oui ! Le peuple aura raison et je suis partisan de la révolte...

Paralysons le pays par des manifs pour dire Non aux pillages, Non aux inégalités et oui! à une vie décente pour tous...Par Ahmed Charif
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1510,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,660,Comores Développement,88,ComoresDroit,387,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5166,Daoud Halifa,140,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1020,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2767,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1382,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,422,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,226,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,102,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,77,Mayotte,1987,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1503,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4179,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,47,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,406,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,882,Tribune libre,2586,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: "Il suffit de faire un petit tour à Anjouan, la misère et le désespoir des gens vous frappent aux yeux"
"Il suffit de faire un petit tour à Anjouan, la misère et le désespoir des gens vous frappent aux yeux"
https://2.bp.blogspot.com/-QAUNBV9-Z20/Wl7tqfIKK2I/AAAAAAACbq0/VXdkIjcpMr47eA1DHY-QirVRQyVEQwIvACLcBGAs/s320/anjouan.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-QAUNBV9-Z20/Wl7tqfIKK2I/AAAAAAACbq0/VXdkIjcpMr47eA1DHY-QirVRQyVEQwIvACLcBGAs/s72-c/anjouan.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/01/il-suffit-de-faire-un-petit-tour.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/01/il-suffit-de-faire-un-petit-tour.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy