Le référendum : un crime contre le pays ?

Des membres du gouvernement lors du meeting pour le OUI à Mbeni Ça en a tout l'air ! Il reste que la question traduit plus une inqu...

Des membres du gouvernement lors du meeting pour le OUI à Mbeni
Ça en a tout l'air ! Il reste que la question traduit plus une inquiétude qu'une accusation !

La tension croissante générée par la perspective du référendum a ému l'Union Africaine qui a trouvé utile de souligner son attachement à la Constitution de 2001 et d'appeler à renoncer au référendum du 30 juillet.

Un ancien, Said Hassane Said Hachim, se posant en sage, a appelé à la retenue, à l'apaisement et au dialogue. Il a à juste titre invité les grands élus à se rencontrer dans une atmosphère de paix et de réconciliation.

Rien n'y fait. La détermination du pouvoir s'affirme malgré des indices tangibles qui font craindre le pire.

Des jeunes excédés par les mauvais traitements des dirigeants de l'opposition et par la répression abattue sur des manifestants non violents, se laissent aller à des débordements séparatistes, s'armant de machettes et se livrant à des provocations.

Face à ces dérives dangereuses, le sommet de l'Etat, en la [next] personne du Directeur de Cabinet du Président et Ministre de la Défense, loin de chercher à calmer des esprits échauffés choisit de jeter de l'huile sur le feu avec des propos séparatistes irresponsables (voir Masiwa du 10 juillet 2018, rapportant le point de presse du Directeur de Cabinet). 

Face à l'hostilité quasi générale contre ses pratiques qualifiées non sans raison de dictatoriales, le pouvoir semble vouloir poursuivre son projet coûte que coûte, sans craindre d'ouvrir une "boîte de pandore" dont personne ne peut apprécier les conséquences pour le devenir immédiat du pays.

En tout état de cause, une réédition de la crise séparatiste d'août 1997 ou pire encore, des affrontements fratricides inter îles porteraient un rude coup au pays dont il sera extrêmement ardu de se relever. 

L'on ne devrait pas oublier qu'hier, seule une puissance avait intérêt à l'implosion de l'Etat comorien. Aujourd'hui, avec l'odeur de pétrole, les rapaces internationaux spécialistes des guerres civiles, voie de pillage des ressources naturelles des pays africains cherchent à s'infiltrer et ils saisiront toute opportunité pour déstabiliser les fragiles minuscules îles Comores.

Le Président Azali se grandirait en faisant marche arrière. Reconnaître son erreur est un signe de grandeur d'esprit et d'âme. 

Idriss (10/07/2018)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,349,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,31,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1482,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,160,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,372,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,651,Comores Développement,88,ComoresDroit,381,COMORESplus,64,Cookies,1,Culture et Société,5077,Daoud Halifa,133,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,83,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1017,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2751,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,419,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,220,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,96,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1960,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,410,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4091,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,51,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,131,Santé et bien-être,765,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,403,Toyb Ahmed,230,Transport Aérien,881,Tribune libre,2501,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,63,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le référendum : un crime contre le pays ?
Le référendum : un crime contre le pays ?
https://4.bp.blogspot.com/-d52AkIrlMrk/W0R_UF5TYKI/AAAAAAACn_M/OvvwqYdzhIwjkrt0FXrjURhkY60dyXY8ACLcBGAs/s320/mebn.jpg
https://4.bp.blogspot.com/-d52AkIrlMrk/W0R_UF5TYKI/AAAAAAACn_M/OvvwqYdzhIwjkrt0FXrjURhkY60dyXY8ACLcBGAs/s72-c/mebn.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2018/07/le-referendum-un-crime-contre-le-pays.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2018/07/le-referendum-un-crime-contre-le-pays.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy