L’Algarade Azali-Djaffar: Une démocratie en ébullition

A travers sa posture, son Excellence Monsieur le Vice-président DJAFFAR se préparerait pour 2019, il met son tact en marche. En revanche, ...

A travers sa posture, son Excellence Monsieur le Vice-président DJAFFAR se préparerait pour 2019, il met son tact en marche. En revanche, c’est malheureux lorsque des dignitaires élus par les comoriens acceptent de tomber dans le piège d’une masse qui se résume en automate avec tous ses contrecoups, à chaque fois que l’utile doit émerger : les inconvénients de la démocratie quand la majorité se plaint être trompée encore une fois. Par qui ? Pour combien de temps ? Comment ? Et pour quel objectif ?

On exploite orgueilleusement la naïveté de la société comorienne pour une supposée démocratie occidentale dans cet archipel.La démocratie, oui nous pouvons. Mais les réalités africaines plutôt que comoriennes ont du mal à se démocratiser réellement, et osons le dire sans ambages, en étantdupe pour ne pas croire à cela. Il faut oser le confirmer car jamais on ne peut pas transposer la démocratie dans le« ANDA » à Ngazidja alors que c’est un rite qui définit une très grande partie de la vie des grands comoriens, dans lequel l’honneur est primordial, sois conservateur ou non, et ce dans tous les domaines. 

Jamais le« WOUMATSAHA NA OUNGOINA »ne disparaitrait à Ndzouani, et le « M’Ndzouani » serait toujours au centre des revendications, car ce dernier souffre en réalité et demeure instable, chez lui l’individualisme égocentrique garantit son bonheur. Jamais le « OUMONI MOIMOUDJI »ne reculera pas à Fomboni, et les « WAKONI » continueraient à s’y installer jusque dans les collines de la ville de Djoumbé Fatima. Enfin, pour le contentieux entre les Comores et la France, les générations actuelles de Mayotte ont grandi dans une culture semi-démocratique qui leur garantit certains espoirs socioculturels, malgré ce qui reste à faire.Qui peut se déclarer très démocratique que l’autre ? 

Afficher la suite...


Dans le sillage de cette diversité de visions et de vies socioculturelles, qui se croit malin, intelligent, rassembleur, religieux, ambitieux que l’autre ? La réponse : Echec et Matt pour les Comores, car tous les combats se résument dans l’un de ces sentiments : opportunisme, incivisme, arrivisme, individualisme, régionalisme, familialisme, et une dose d’égocentrisme à l’intérieur même de chaque clan. Par respect de la démocratie, Monsieur DJAFFAR, la jeunesse comorienne vous exhorte de démissionner du gouvernement AZALI pour limiter les dégâts, et jouir de votre opposition choisit avec fierté et engagement. 

Selon une analyse politique, et des informations des proches du vice-président,opposant de son propre président, relatées par le monde de la rue, ce dernier entend jouer le jeu d’EmmanuelMacron qui s’est accaparé du pouvoir avec intelligence au détriment de François Hollande à cause des réformes sociales rejetées par le monde économique. Sa stratégie peut-elle fonctionner dans un pays comme lesComores ? Attendons et voir. Dans tous les cas, démocratie ou non, chaque pays fonctionne démocratiquement par rapport à sa culture et à la construction de sa société. On peut comparer les grandes démocraties du monde, chacune selon son approche : Etats-Unis, Chine, France, Russie, Italie, Brésil, Afrique du Sud, Canada, Australie, Maurice, etc. 

En réalité, l’ex-actuel vice-président, excuse-moi du titre ça n’engage que moi, s’est rendu compte que le « OUI » pourrait l’emporter, et quoi qu’il advienne, lui et les autres seront sommés de démissionner en 2019 pour de nouvelles élections. En ayant la ferme conviction que sa contribution dans les positions de l’opposition pourrait lui garantir une poignée de gens en vue de brandir sa force auprès d’AZALI, il choisit de jouer dans la démocratie spéciale, en vue de montrer aux Comoriens qu’il est le plus sérieux,applaudit par une contestation taillée sur mesure, et qui serait déjà dans le désespoir, auprès de laquelle il serait accueilli comme sauveur d’un combat qui peine à se consolider.NGARIRAMBOULANAWO !!!!!! 

Selon notre analyse, le vice-président serait ambitieux et cherche un tremplin pour faire trembler AZALI après la victoire du OUI qui va ouvrir une nouvelle page. Le Ministère pharaonique qu’il chapote chargé du ciel et de la terre, mais aussi les avantages de sa vice-présidence, nourrissent l’orgueil de Djaffar. C’est ce que MACRON aurait fait à HOLLANDE. Inquiétudes : le plan de l’ex-actuel vice-président peut-il réussir ? Sa désolidarisation avec le gouvernement ne serait-elleprise comme un poil détaché de la peau d’un lion lorsque celui-ci se réveille ? Acceptons-nous que les crises s’enchainent alors qu’onreviendra toujours à la case départ avec les esprits rancuniers loin des souhaits du comorien ? 

Cette opinion est incompatible à la vision du Vp DJAFFAR qui semble mal exploitée. On luiréserve respectueusement un esprit démocratique, une vaillance patriotique, sous forme d’une présomption d’innocence politique. On reconnait en même temps ses soutiens car ils ont certes leurs raisons, c’est ça la démocratie.Malheureusement, Monsieur le vice-président a accusé un grand retard pour prendre ce devant, sa voix d’or combative devait résonner bien avant, car une majorité des jeunes comoriens a compris que le pays ne doit pas se focaliser sur un partage de pouvoir, dans la haine et le mensonge égocentrique. 

La continuité de la vision d’AZALI est une école pour le comorien quand il s’agit de choisir entre intérêts personnels et prospérité nationale, notamment dans les moments de zizanie politique. On peut nous interroger dès maintenant si dans les prochaines années, on ne nous duperait encore une fois en nous parlant de trahison. 

Parait-il que les déclarations de DJAFFAR et HASSANI HAMADI ne seraient pas d’actualités auprèsd’AZALI, à sa grande surprise, l’IMAMaurait attendu impatiemment un discours suivi d’une démission, et on vous rappelle que c’est la procédure normale Excellence Monsieur le vice-président dans une vraie démocratie. Vous ne pouvez pas appartenir à la fois à l’opposition et au gouvernement, c’est de l’hypocrisie politique, et ne continuez pas à nous apprendre ces méthodes car la jeunesse comorienne a décidé d’en finir avec, et nous croyons que ce n’est pas votre genre : Confirmez votre camp par les paroles et les actes. 

Quelque soient les positions et les ambitions des uns et des autres, la jeunesse comorienne exhorte le gouvernement comme l’opposition à se retenir pour un pays émergent dans la paix et la démocratie, « YES WE CAN ». 

Par MOHAMED ABDOU NASSIM
Nom

A la Une,352,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,30,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,41,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1455,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,228,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,153,Ali Moindjié,47,Anli Yachourtu,53,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,367,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,634,Comores Développement,88,ComoresDroit,369,COMORESplus,63,Cookies,1,Culture et Société,4931,Daoud Halifa,106,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,79,Djounaid Djoubeir,73,Economie et Finance,995,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2729,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1373,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,31,Hamadi Abdou,412,High Tech,781,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,210,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,89,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,71,Mayotte,1942,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,396,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,24,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,25,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,457,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,138,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,129,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,3956,Publication Article,1,Rafik Adili,32,SAID HALIFA,20,Said HILALI,47,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,122,Santé et bien-être,768,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,387,Toyb Ahmed,217,Transport Aérien,872,Tribune libre,2391,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,62,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: L’Algarade Azali-Djaffar: Une démocratie en ébullition
L’Algarade Azali-Djaffar: Une démocratie en ébullition
https://4.bp.blogspot.com/--Aan0qm-KqI/WytP-drZKvI/AAAAAAACnDQ/jf1knK5A1GwE70hcsbECcJdKELO95lRtgCKgBGAs/s320/IMG_0113.JPG
https://4.bp.blogspot.com/--Aan0qm-KqI/WytP-drZKvI/AAAAAAACnDQ/jf1knK5A1GwE70hcsbECcJdKELO95lRtgCKgBGAs/s72-c/IMG_0113.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2018/06/lalgarade-azali-djaffar-une-democratie.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2018/06/lalgarade-azali-djaffar-une-democratie.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Effacer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVES CHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Juin Jui Aou Sep Oct Nov Déc juste maintenant Il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago Il y a plus de 5 semaines Followers Suivre CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller THIS PREMIUM CONTENT IS LOCKED STEP 1: Share. STEP 2: Click the link you shared to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy