[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
L'affaire est très sérieuse et révèle un scandale d’État. KIKI a détourné au moins 80 Millions de francs selon son accusateur et non le moindre, EL HAIR KARIM HILALI, ex patron de la police dans la vente des passeports comoriens, notamment des renouvellements.

Sitôt révélée, l'affaire devrait intéresser nos députés qui doivent demander sans délai la révocation du Ministre de l'Intérieur, sa mise en accusation et sa condamnation pour détournement de fonds publics et agissement mafieux. (Lire Habarizacomores du 14 juillet 2018). La dictature d'AZALI ne doit pas rendre tout le monde aveugle et surtout la seule force encore en gestation qui est le parlement. L'opposition unie a plus des 2/3 des parlementaires, de quoi saisir le gouvernement sur cette grave affaire.

J'appelle les députés TOCHA, MHADJI, MSAIDIE à une réactivité sur ce sujet qui plonge encore notre pays dans la négation du droit et prouve la corruption au sommet de l' État. Cette affaire met également en cause Monsieur "Citoyenneté Économique", son excellence le député DHOULKAMAL pourrait laisser des plumes. J'attends avec la plus grande impatience la réaction des députés.

Une deuxième affaire qui végète dans le silence incompréhensible est celle de la non désignation des juges de la Cour Constitutionnelle par les ayant droit. Je me demande pourquoi nos journalistes ne posent pas les vraies questions à ce problème majeur. Pourquoi les vices présidents, le Président de l'Assemblée, le Gouverneur de Mwali n'ont pas désigné leurs représentants? Que répondent-ils à cette question? Ont -ils été empêchés? Si oui, par qui? 

Dans ce cas précis, nos journalistes n'ont pas rendu service à la manifestation de la vérité et à la conscientisation des comoriens. L'opposition, non plus en a fait une banalisation. Dans tous les cas, le dictateur AZALI ne peut justifier une responsabilité de la Cour Constitutionnelle quant on sait que lui même n'a pas désigné son représentant à cette Cour. KIKI doit répondre de son crime financier et il est urgent et indispensable de désigner les membres manquant de la Cour Constitutionnelle, préalable à toute tenue d'élection dans le pays.

BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.