[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
LETTRE OUVERTE AU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE...

CE N'EST PAS UNE QUESTION DE DROIT! C'EST UNE QUESTION DE D'OPERATION MATHEMATIQUE...

Tout à fait par hasard, je suis tombé sur une vidéo dans laquelle vous faites un deuxième point de presse concernant les auditions préliminaires relatives au dossier de la citoyenneté économique. Je ne vous aurais pas répondu si vous ne paraissiez pas si sûr de votre fait, si vous n'insistiez pas sur la promesse d'une justice équitable.

Monsieur le procureur!

Si je ne me trompe pas, l'enquête sur la citoyenneté économique en cours a été déclenchée suite à une plainte contre X introduite par un collectif citoyen ayant réuni environ 680 signatures, dont un des membres, le dénommé, Chatoi Abdou, a été signataire d'un communiqué daté du 15 mai 2018. 

On peut y lire comme motif de la plainte " La restitution de plus de 900 millions de dollars provenant de la vente de 39280 passeports". Je crois savoir également que la publicité faite autour de cette enquête, à laquelle vous participez s'inscrit dans l'objectif de restitution de plus de 900 millions cité dans la dite plainte.

Monsieur le procureur!

Inutile de vous dire que ce montant n'est pas une première invention de ce collectif soigneusement mis en scène dans une rencontre avec le chef de l'exécutif à Beït Salam . A la page 69 du rapport de Dhulkamal dont vous êtes destinataire, car c'est ainsi qu'il faut appeler les choses, il est en effet cité le montant de 1134 000 000 dollars que "devrait" générer le programme de la citoyenneté économique. J'espère que l'emploi de ce conditionnel ne vous a pas échappé, car rien en effet , ne montre de façon claire comment on a pu établir ce montant.

Monsieur le procureur!

Ce long rappel est nécessaire pour faire comprendre aux compatriotes l'origine de ce manque à gagner estimé à 900 000 000 de dollars dont vous avez la charge de récupérer pour le compte de l'Etat comorien. Le rapport de Dhulkamal parle donc de quelques 150 000 000 de dollars seulement encaissés par l'Etat comorien dans le cadre du programme. Mon but n'est pas non plus de vous rappeler que ces données sont contredites par le député OUMOURI pourtant membre de la commission parlementaire sur la citoyenneté économique. Ce défaut de curiosité n'engage que votre conscience professionnelle.

Monsieur le procureur!

Je ne connais pas le droit, mais je connais comme vous, comme tout le monde les chiffres et les opérations arithmétiques. Vous n'avez pas besoin de vous réfugier derrière des arguties de droit pour éclairer sans ambiguïté nos concitoyens.

En effet le collectif citoyen à l'origine de la plainte contre X est beaucoup plus clair que le rapport lui-même. Il exige "la restitution de 900 000 000 de dollars provenant de la vente de 39280 passeports". 

Monsieur le procureur!

Comment garantir un travail professionnel et faire miroiter à la population comorienne l'espoir de récupérer des sommes de cette importance sur la base d'une plainte fondée sur des données incohérentes et fallacieuses?

Il ne s'agit pas de droit mais de calcul et d'opération arithmétique.

Monsieur le procureur!

Dans le rapport Dhulkamal, vous pouvez lire comme nous tous que le prix du passeport a oscillé entre 3600 et 4600 euros ou dollars. Je vous accorde le bénéfice de la fourchette haute. En multipliant le nombre de passeports vendus cité par le collectif (39280) par 4600 euros ou dollars, vous arriverez à un montant qui se situe aux alentours de 200000000 de dollars. Nous sommes loin de 1134000000 de dollars de la vente des passeports, de 900 000 000 dollars supposés manquants. Il s'agit ici d'une disproportion effarante fondée sur un rapport de 1 à pratiquement 6 ! 

Monsieur le procureur!

Vous avez assurément manqué de lucidité nécessaire pour vérifier les chiffres, et faire la part de propagande et celle de la réalité. Consécutivement à ce défaut de rigueur, vous avez accepté une plainte basée sur une erreur manifeste de calcul...

Monsieur le procureur!

Je m'entends dire! C'est une plainte et j'allais faire les investigations. Je vous affirme que c'est une légèreté extrêmement grave qui n'a pas sa place dans le domaine judiciaire, et qui interroge! 39280 X 4600 dollars ou euros, c'est autour de 200 000 000 de dollars et non 900 000 000 de dollars encore 1134 000 000 de dollars. 

En acceptant en l'état la plainte avec des données fantaisistes, vous vous participez à une propagande non à la recherche de la vérité...

En tant que citoyen, je suis choqué que la justice de mon pays me fasse miroiter le gain des montants qui n'ont manifestement jamais existé.

Monsieur le procureur!

Je pense que la rigueur professionnelle était de bien examiner les chiffres du collectif citoyen dans sa plainte contre X, d'en relever les incohérences et les faire corriger avant de laisser accuser de la sorte des gens et de faire croire aux pauvres comoriens qu'ils vont récupérer une manne fictive... Ce n'est pas le droit que le dit, c'est l'opération arithmétique.

Ahmed BOURHANE
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.