[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
LE TEMPS QUE LA JEUNESSE D’ITSANDRA PROFITE DE LA CROISSANCE AMORCÉE PAR LE VICE-PRÉSIDENT DJAFFAR AHMED SAID EST AU RENDEZ-VOUS 
L’Union des Comores enregistre une amélioration de sa croissance économique avec un taux de 2,2% en 2016 contre 1% en 2015[1]. Toutefois, cette croissance reste mal distribuée et se concentre sur une minorité riche de la population laissant derrière un niveau de chaumage très élevé et surtout chez les jeunes qui, pourtant, constituent la principale main d’œuvre dans le système de production. Le taux de chaumage est de 20% avec six jeunes sur dix à la recherche d’emplois[2]. 

Force est de constater que la région d’Itsandra regorge d’un ensemble d’avantages et de potentialités naturels et socio-économiques pouvant être mis à profit pour le développement des activités d’insertion professionnelle et d’auto-emploi pour les jeunes. La région, vierge qu’elle soit, présente des nombreux facteurs de production non encore exploités liés aux secteurs de l’agro-pêche, de l’énergie renouvelable, du TIC, de l’environnement et du tourisme. Elle fait partie de l’agglomération de la capitale où se localisent la plus grande industrie de pêche et les principales infrastructures touristiques (aéroport, hôtels, plages et restaurants) qui attirent les hommes d’affaires internationaux affluant dans le pays, ainsi que des espaces de culture de vanille (produit de rente à haute valeur marchande) et de production des agrégats de construction (sable, gravier et gravillons). 

Cependant, plus du tiers de ses habitants composés essentiellement des jeunes vivent en dessous du seuil de la pauvreté et n’ont pas accès aux services sociaux de base. Cette catégorie de pauvreté englobe le manque d’accès aux capitaux et à l’emploi. Il est difficile voire impossible pour cette couche de la population vulnérable d’obtenir des prêts bancaires pour financer leurs petits projets d’entreprise. Cette exclusion est marquée du fait des manques de formations appropriées et/ou de garanties réelles (terrain, or et autres) que leur exigent les établissements de crédit. 

Dans ce contexte de sous-financement de l’économie, on constate une insuffisance des prêts vis-à-vis des dépôts qui se traduit par des excédents de liquidité au niveau des banques, étant confrontées aux problèmes du rationnement de crédit liés à l’asymétrie d’information et aux difficultés d’accès aux garanties. 

C’est pour cette raison que des jeunes d’Itsandra porteurs de projets d’entreprise apprennent à se faire confiance et décident de s’organiser ensemble pour saisir les ressources et les opportunités de marché qui sont à leur porté, en vue de faciliter leur insertion professionnelle et leurs activités d’auto-emploi. 

Notre plateforme dénommée « Jeunes Leaders et Entrepreneurs » est un model de financement participatif qui souscrit son assurance sur la solidarité des associations communautaires (associations villageoises, groupes informels, diaspora, etc.) qui disposent des fonds en banques. Elle regroupe des porteurs de projets, cadres, experts, investisseurs et bailleurs de fonds, tous, engagés pour accompagner les initiatives de création et de développement des petits et moyens entreprises portées par les jeunes, ainsi que d’envisager des opérations d’investissement sur des secteurs porteurs de croissance axés sur le développement durable. 

La plateforme des « Jeunes Leaders et Entrepreneurs » fait fonction d’un intermédiaire financier et propose des options alternatives de garantie et d’assistance technique en faveur des jeunes entrepreneurs, suivant une approche de proximité qui se veut rassurer la facilité du prêt par les établissements de crédit. L’action des « Jeunes Leaders et Entrepreneurs » s’applique sur la base des conventions conclues avec les banques partenaires. Il consiste à émettre des instruments de financement innovent en direction des jeunes notamment d’épargne-investissement, de placement bancaire, de cautionnement (avec formation à la clé), de financement participatif et de prise de participation. 

Notre projet s’inscrit dans la stratégie industrielle nationale, en ce qui concerne l’accès au financement, dans le cadre de la vision Comores émergeantes à l’horizon 2030. 

La finalité de notre action est d’améliorer le niveau de vie de la population par la réduction de la pauvreté et du chômage des jeunes en créant plus de richesse et d’emplois. 

AINSI, NOUS INVITONS TOUT JEUNE D’ITSANDRA ANIMÉ DE BONNE VOLONTÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DE SA REGION A VENIR NOUS JOINDRE. 

LE COMITÉ DE PILOTAGE 
[1] Source : Rapport annuel 2016 de la BCC 
[2] Source : PNUD
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.