[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Certains articles publiés par Ben Ali Combo doivent inquiéter plus d’une personne, à cause de leur marasme incitateur sapés d’une haine « OUKOUTROUZISTE ». Certaines personnes savent bien agencer les mots de la langue de Molière, mais les contenus de leurs publications semblent souvent désagréables plutôt qu’injustes, car ils n'arrivent pas à cacher leurs sentiments séparatistes, et pire encore, ces mêmes personnes étaient, en 2007-2008, acharnées contre l’ancien colonel en exil forcé, le vaillant MOHAMED BACAR.

Pour rappel : Ce qu’ils revendiquent aujourd’hui a été déjà fait par l’ex-homme fort de Ndzouani qui a été accusé de séparatiste et de dictateur par des anjouanais comme lui. Qu’est-ce que nous voulons exactement ? Un vrai enfant de ce pays doit être sur place pour savoir vraiment ce qui se passe, en partageant les problèmes ensemble pour des solutions sociopolitiques franches et dignes de ce nom, malheureusement les sois-disants intelligents et patriotes insulaires ont fui les problèmes pour se positionner en sauveur par télécommande. Première faiblesse, comment peut-on défendre une situation qu’on ne découvre que par les intox de la toile ? 

En réalité, les anjouanais qu’on ne cesse d’inciter à la haine ont compris qu’on les utilise par télécommande en subissant tous les maux, puis un groupe en profite derrière leurs engagements. Non, cela doit absolument cesser car le petit anjouanais a compris le jeu et il n'est pas prêt à se sacrifier devant des personnes qui ont trahi leur élan de 1997.

On parle souvent des anjouanais à la recherche des miettes d’Azali, une façon dictatoriale morale d’intimider les autres de ne pas partager leurs opinions, leurs positions, leurs visions. Oui, peut-être des miettes, mais ceux qui développent ce verbe aujourd’hui veulent se constituer des miettes après Azali, car un jour ou l’autre le IMAMquittera le pouvoir, dans la légalité bien sûr, et lui il le sait que personne d’autre car il est à sa 2ème expérience.

En lisant l’article « AZALI A FAIT DEUX LONGUES ANNEES » du 28/05/2018, signé Ben Ali, on découvreun incitateur à la haine en mettant en avant une« anjouanité », encore fois, ce travail a été fait par MOHAMED BACAR, malheureusement en 2008, suite à un débarquement militaire orgueilleux, prôné, initié et conduit par des anjouanais, a tout mis en feu et à sang dans la haine, la barbarie sociale, et une chasse à l’homme jamais vue dans le pays. Par conséquent, plus de 700 militaires anjouanais sont chassés comme des mouches, et certains d’entre eux sont devenus des mendiants de luxe en ces temps, alors qu’ils avaient cotisé plus de 20 ans dans le régime de la retraite militaire, sans aucun procès : La vraie « anjouanité » n’a aucun sens dans ces conditions.

Quels militaires peut-on appeler aujourd’hui ? L’armée comorienne a évolué, on n’a pas le droit d’inciter nos militaires à faire ce qui n’est pas dans leur mémoire. Les anjouanais ne devraient pas être livrés à la violence, à la haine, au mensonge, etc. pour la seule raison qu’un tiers groupe sente une menace de ses intérêts. 

Les Comores ont besoin de leur unité, dans la paix et dans une réelle vision, quelle que soit la situation ou l’approche de développement tracé par celui qui a les rennes : M’ Ngazidja, M’Ndzouani, M’Wwali ou peut être M’Maoré un jour.

Cette analyse n’est pas une défense pour MOHAMEDBACAR qui a préféré l’exil, car s’il avait résisté, sa vie serait mise en danger. D’autres la traduiraient peut être de pro AZALI, mais peu importe, c’est une opinion suite aux différents discours haineux, la stigmatisation des autres, pour la seule raison que le pays veut consolider la nouvelle page ouverte en 2006, mais rangée d’un côté car à partir de 2011 c’était un relais qui allait rassurer, mais en vain, et AZALI avant qu’il soit élu une deuxième fois en 2016 par la majorité des comoriens, il avait un bilan de 7 ans de pouvoir, derrière lui, entre 1999 et 2006. Qui doit accuser qui ? Il faut accepter de boire cette ciguë qui ne tuera pas les Comores, mais peut-être qui tracera notre vraie « comorianité », celle revendiquée par tous et toutesavec le slogan « Corruption à tolérance zéro ». 

Les faibles sont incapables de résister au renouveau car tout ce qui se fait aux Comores en ce moment est perçu comme une surprise, alors que c’est un passage obligé semé d’embuches, mais qui permettra à ce pauvre pays de 800 000 habitants de prospérer dans l’avenir. Le jeune comorien doit comprendre qu’après toute responsabilité, il est appelé à répondre quand il y aurait des incompréhensions et ainsi va le monde dit intelligent. Assistons et voyons la gestion de la situation sociopolitique en cours qui fait la une de la vie des comoriennes et comoriens, tout en réservant la présomption d’innocence aux uns, et le droit aux autres de gouverner par rapport à leur approche, en ayant le devoir de faire des observations et des critiques positives, sans inciter à la haine et à la violence. Il faut avoir le courage d’accepter tout ce qui libérera ce pays du joug sociopolitique qui l’hypnotise depuis des décennies.

Il appartient donc à tout comorien patriote d’utiliser la toile libre pour échanger des programmes et des projets de développement pour ce pauvre pays, mais riche, que nous aimons tous, en laissant de côté les esprits partisans, insulaires, religieux, villageois, « popularistes », etc… en vue de garantir un avenir meilleur à nos enfants, car la mondialisation et la globalisation soutenues par la liberté d’expression à travers les nouvelles technologies, tendentà ôter le sens qu’on connaissait du mot dictature.

« Acceptons notre « comorianité » au lieu de mettre en avant les esprits insulaires »

MOHAMED ABDOU NASSIM, Expert en projet de développement local
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.