[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Il nous importe de défricher et de mettre à plat de manière sommaire les bilans relatifs à la succession de différents présidents post-indépendants et les réalisations mises en œuvre et les stratégies effacement mises à contribution pour le développement des Comores. En outre, il nous semble fondamental de savoir la personne performante qui a mieux fait parmi les dirigeants que l’on pourrait les sérier comme suit : 

1) Ali Soilihi : lutte contre les inégalités sociales, l’émancipation de la femme, la stratégie d’apprentissage de la langue comorienne. Le but assigné visait à apprendre à lire et à écrire afin de lutter contre l’illettrisme, l’analphabète et d’intégrer le peuple dans les décisions de l’Etat. Implication du peuple dans les réalisations de projets villageois à travers la construction des routes et des écoles. L’objectif escompté consistait à aimer la patrie et à bâtir l’avenir radieux des Comores. 

2) Ahmed Abdallah Abdéremane : père de l’indépendance en 1975. Pour Anjouan construction de port de Mutsamudu, plate -forme de la société d’hydrocarbure, école technique (Ouani), construction d’une grande école pour les professeurs des écoles (Patsy) et la construction de l’école de pêche assurée par les Japonais. Les édifications de bâtiments administratifs, la revalorisation de l’achat des fleurs d’ylang-ylang, la légitimité de la corruption etc.

Pour Grande-Comore, construction de l’aéroport international de Hahaya, le petit port de Moroni, la piste Moroni-Iconi, la création de l’école nationale de M’vouni et l’école nationale de santé. Les étudiants étaient boursiers, nourris et logés. De transports communs étaient égalent à leur disposition. La construction d’hôtel Galawa bush de 270 chambres, et les bureaux administratifs, les créations de micro-entreprise telles que (fabrication de savon, des cahiers et des craies, made in Comores). La possession de deux avions baptisés : Air Comores et « Bera » (avion présidentiel), puis maritime bateau Choungui. 

3) Said Mohmed Djohar : le rétablissent de la démocratisation aux Comores, la liberté d’expression, la montée en puissance de la corruption. Le flux migratoire vers Mayotte, l’instauration de visa Balladur, dévaluation de franc comorien, et les grèves à répétition, années blanches. La création de l’IFERE et ENAC au Grande-comore. 

4) Mohmed Taki AboulKarim : la décadence de l’Etat, les arrières des salaires des fonctionnaires, le séparatisme d’Anjouan. Chaos et catastrophe. 

5) Azali Assouamani, acte 1 : le Coup d’Etat, les expulsions musclées des Anjouanais au Gd-Comore, la création de l’Université des Comores, le père de la réconciliation nationale à travers l’accord- cadre de Fomboni créant les autonomies des îles, le retrait de dossier de Mayotte à l’Onu. La parution d’une télévision aux Comores, monopole et gérance de puce de téléphone portable par ses acolytes, le pillage et détournement des biens publics. 

6) Ahmed Abdallah Sambi : la libération de l’île autonome d’Anjouan, l’achat de la citoyenneté comorienne, la réhabilitation de routes de Moroni par les chinois, les délestages récurrents d’électricité dans l’ensemble des îles, régularisation des salaires de fonctionnaires grâce à l’appui de fonds de Golf et l’achat des passeports. Démolition d’hôtels Galawa Bush de 270 chambres, la facilité de pratique de religion Chiite aux Comores, corruption au sommet de l’Etat et la construction de l’hôpital Bambao M’tsanga, la départementalisation anticipée de Mayotte à cause de verbiage de Sambi à l’Onu. 

7) Ikilili Dhoinine: l’édification des routes Wani-Mutsamudu, ainsi que de la région de cuvette (Tsembehou), versements de salaires des fonctionnaires à travers l’achat de la citoyenneté. La création de grande poste de référence à Mohéli. 

8) Azali Assoumani, acte 2 : La stabilité d’électricité aux Comores, la croissance de l’économie comorienne selon le FMI, l’augmentation de pouvoirs d’achats de comoriens, la baisse de denrées alimentaires, la prévision d’un changement de la constitution dans les à venir. 

A VOUS DE VOUS DE JUGER! 

BACAR Azihar Abdou (Marseille)
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.