[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
LETTRE OUVERTE À LA HUTE ATTENTION DE S.E. MONSIEUR AZALI ASSOUMANI, PRESIDENT DE L’UNION DES COMORES

« Je jure devant Allah, le Clément et le Miséricordieux de fidèlement et honnêtement remplir les devoirs de ma charge, de n’agir que dans l’intérêt général et dans le respect de la Constitution. »

C'est sous ce serment que le Président Azali est investi de ses fonctions par la Cour Constitutionnelle.

La commission d'enquête a rendu son rapport dans la désormais tristement célèbre affaire des passeports , les montants mis à jour dépassent l'entendement et font de Sambi et Ikililou et de leur clique les champions incontestés de l'escroquerie. La commission parlementaire a également établi l'inconstitutionnalité et l'illégalité de la loi du CEP. Le rapport est accablant.

Il convient donc de souligner que c'est le Président Azali qui a décidé de soutenir cette commission d'enquête et a ouvert dans le même temps les portes d'une justice irréprochable. Il convient également de préciser que c'est encore sous sa présidence que les rapports sont autorisés et rendus quasi publics.

Dans un monde politique aussi complexe que les Comores, la justice est un art difficile et nous devons méditer le sens de l'état qui a conduit la présidence à mettre en œuvre des mesures systématiques depuis la rupture des accords avec le parti Juwa désormais reconnu infréquentable. C'était là un acte fort qui est justifié par les conclusions de la commission d'enquête. Il est clair qu'il n'était pas facile à mettre en œuvre.

Il est vraisemblable que la Vision politique qui a été démontrée par le Président déclinera des actes complémentaires de façon tout aussi intransigeante en matière de lutte contre la corruption et le mandat du Président Azali aura alors marqué la justice comorienne par sa page la plus positive. On peut donc prévoir que des poursuites judiciaires contre Sambi mais aussi contre Ikililou seront enclenchées afin que les centaines de millions de dollars volés par les anciens présidents réintègrent les caisses de l'Etat .

Le président de la République donne le sentiment d'abattre ses atouts les uns après les autres dans une lutte implacable contre l'hydre de la corruption et chaque comorien ne peut que s'en réjouir. Le monde entier a les yeux fixés sur nous et personne ne comprendrait que le Président de la République ne prenne pas, sans délai, la décision de renvoyer ces prédateurs en justice.

Au final Sambi et Ikililou et leur affidés devraient donc être mis hors de nuire, terminer échec et mat.

Saïd HILALI
30 mars 2018
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.