[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Après le silence assourdissant de l'après « Assises », nous sommes rentrés dans une période d'agitation et de gesticulations diverses de la part du gouvernement d'Azali, à propos de la situation grave qui sévit à Mayotte, au point que les citoyens se demandent où le pays va être conduit et quelles orientations fondamentales vont se mettre en place.

Moroni s'arc-boute sur sa décision de refuser les reconduites à Anjouan des expulsés de Mayotte et menace de répondre aux représailles de restrictions de délivrance de visas diplomatiques annoncées par la France, par d'autres mesures.

Et certains d'applaudir à l'attitude patriotique et héroïque du gouvernement d'Azali et d'appeler à la mobilisation générale !!!

Voyons, soyons sérieux, il s'agit de la vie des dizaines de milliers de citoyens !!!

Azali est un des présidents les plus soumis à la France que les Comores aient connus : n'oublions pas que le 28 septembre 1995 c'est à l'ambassade de France de Moroni qu'il avait trouvé refuge pour fuir en tenue de caleçon, l'affrontement avec les mercenaires de Denard, il a été le premier à demander le retrait de la question de Mayotte des questions de l'ordre du jour de l'Assemblée générale de l'ONU, à son premier mandat, qui a suspendu le Comité Ad Hoc de l'OUA sur la question de Mayotte, en 2004, c'est lui donc qui a débouté et découragé les organisations internationales ainsi que toutes les bonnes volontés pour soutenir les Comores dans ce combat, et il a permis l'intégration de Mayotte dans les compétions régionales sportives de la Commission de l'océan Indien...

Alors où est le nationalisme et patriotisme d'Azali  ?

Depuis quand s'est-il jamais intéressé aux malheurs du peuple anjouanais poussé à l'exode mortel de Mayotte ?

Depuis quand s'est-il jamais intéressé à leurs conditions de vie d’humiliations, de vexations et de brimades quotidiennes à Mayotte ?

Sa politique générale n'est-elle pas aux antipodes d'une politique soucieuse des intérêts de l'Union et des îles ? :

Depuis l'avènement de l'Union des Comores, Anjouan n'a jamais été autant bafouée et écrasée par un pouvoir de plus en plus autoritaire et centralisateur ; la constitution est complètement piétinée au sol et tout est dicté et contrôlé par Moroni, jusqu'à l'édition des permis de conduire et la mise en coupe réglée des procédures douanières etc.

Tout en mettant en place un système de spoliation partisan et régionaliste pour ne pas dire villageois inique des biens publics, Azali prend plaisir à écraser et à humilier Anjouan et Mohéli ; les illustrations sont nombreuses et la dernière c'est d'avoir négligé et saboté tout projet en faveur du port de Mutsamudu, pour finalement programmer sa disparition en concevant la construction d'un port en eau profonde à Moroni sans oublier l' hôpital « 4 étoiles », alors que le grand hôpital de Bambao est condamné à mort. Alors, vous savez le patriotisme d'Azali, ce n'est pas aux Anjouanais qu'il faut le raconter.

Mais quel jeu joue-t-il ? Que cherche-t-il par ce soi-disant bras de fer avec la France  ?

D'abord, Azali n'a pipé mot sur cette affaire et n'a fait parler que les sous-fifres, ministres de transport et des affaires étrangères, qui peuvent gicler comme les fusibles, au moment opportun.

Tout ce qui intéresse Azali c'est son maintien au pouvoir :

Ses plans de modification constitutionnelle pour se maintenir au pouvoir rencontrent des oppositions notamment au sein du gouvernement français et ce prétendu bras de fer ne viserait qu'à marchander l'accord de la France.

Et malheureusement, ce sera encore une histoire de gros sous qui iront gonfler les 40 millions d’euros des comptes bancaires d'Azali, une casserole de 19 milliards de francs comoriens qu’il trimballe comme un boulet attaché à sa cheville, cf. article de Thierry Vircoulon l'État internationalisé  etc.

Azali n'a que faire de Mayotte ni du sort des citoyens comoriens maltraités et avilis par des gens au mépris de la loi républicaine.

Pourquoi ne fait-il pas appel aux organisations internationales l'UA, l'ONU, la Ligue Arabe, les Associations des droits de l'homme, et ne saisit-il pas les organisations internationales de justice?

Ce qui l'intéresse ce n'est que s'éterniser au pouvoir et se « remplir une panse » déjà bien remplie.
           
Basi Azali lisha malambe yaho na udjakwe!!!

Nahika usitsaha kweli yi Maore, hudumu yi Ndzuwani, harimwa zi likole na zi lapitali, urengeledze na yi bandari ya Mutsamudu, vavo wandzuwani watsobaki hao, na wamaore de watsojao wawapare.
be zizo tsi shughuli zaho : shughuli yaho de hubaki ata ufe harimwa yezi. 

Vive l’Union des États des Comores et la souveraineté reconnue à chaque île !

La voix des Anjouanais en colère,
Anli Yachourtu JAFFAR
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.