[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Barwane empêché de voyager! : Que lui-même est la première victime, c’est mieux qu’un autre citoyen !

Cet acte est illégal, condamnable de la part de l'autorité qui l'a diligenté. Mais, que Barwane soit la première victime, disons sans honte, c’est mieux qu’un autre citoyen. Il se trouve que lui-même Barwane est l'auteur de ces antécédents graves dans ce pays: empêcher les gens de circuler librement, auteur de l'interdiction de se réunir librement ... il subit aujourd'hui les conséquences. A cette occasion, je rappelle à ce régime du Président Azali que je soutien avec force, que demain lui-aussi sera dans l’opposition.

Lecteurs et lectrices, quand le camarade Mrimdu vous dit quotidiennement qu'il connait le régime Sambi que beaucoup de ceux qui se disent Sambistes, c'est parce que j'imaginais la suite, et j'ai gardé précieusement les archives depuis 2006.

Ahmed Hassane Barwane le 30/04/2010 : 

« Le ministre de l'intérieur reproche à Hamada Madi Boléro d'avoir voulu se placer au dessus des règles. Il y a des obligations à remplir avant de voyager. Personne ne peut se mettre au-dessus des règles de notre pays. Les libertés d'aller et venir sont garanties pour tous les citoyens. Mais on ne peut pas accepter qu'une personnalité quel que soit son statut puisse se permettre de voyager sans se faire délivrer un visa de sortie ».

Vous avez dit visa de sorti ? Constatez vous-même le fameux visa dans le passeport de Hamada Madi Boléro (photo)

Ahmed Hassane Barwane, qui fut à un moment le numéro 2 du Gouvernement d'Union Nationale de Transition comme Ministre d'Etat, ministre des Transports, Tourisme et Télécommunications, dirigé par Hamada Madi Boléro après la démission du colonel Azali Assoumani, (ça fait rire quand récemment Barwane avait dénoncé l'élection d'Azali en 2002), évoque un gouvernement qui piétine tout, même la liberté de circuler. Certes c’est son droit. Il doit avoir la liberté de circuler comme nous tous. 

Oui, le camarade Mrimdu condamne sans réserve toute restriction de liberté individuelle de tout citoyen en dehors bien sur de celles sanctionnées par l'autorité judiciaire compétente. Mais rappelons aussi, que tout ceci n'aurait jamais eu lieu ou en tous les cas aurait eu une moindre importance, si ça n’était pas le même Ahmed Barwane qui avait introduit ces méthodes. Cela ne me réjoui pas, mais, que ça soit lui-même et son équipe les premières victimes, c'est mieux que de voir cela arriver à un autre. 

Oui, le dire haut et fort aujourd'hui est important d'autant que lui et d'autres veulent profiter pour se présenter en victime et revenir au pouvoir pour refaire la même chose. Je répète, cet acte est illégal et, est condamnable de la part de l'autorité qui l'a diligenté. Mais Barwane doit comprendre qu'il en est l'origine et qu'il ne peut pas bénéficier de notre sympathie.

Mrimdu
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.