[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
A Madagascar, l'annonce du calendrier électoral pour la présidentielle a fait réagir. Les dates et la manière ont fait grincer des dents sur la Grande Île. Lors de sa visite en France, vendredi 2 mars, le ministre malgache des Affaires étrangères, Henry Rabary-Njaka, a déclaré que le premier tour de la présidentielle aurait lieu le 24 novembre et le deuxième tour, le 24 décembre. Le calendrier était attendu depuis des mois par la société civile et par les partis politiques. L'annonce, à l’étranger, sur la chaîne de télévision francophone TV5 Monde, a donc surpris, d’autant plus que les lois électorales viennent d’être déposées au Parlement et au Sénat et doivent être votées d’ici une dizaine de jours.
Le Premier ministre malgache, Olivier Mahafaly précise qu'il faut attendre le vote des lois électorales avant d’annoncer le calendrier électoral. © © Sarah Tétaud/RFI

Les dates annoncées par le ministre des Affaires étrangères ne sont pas officielles. Le Premier ministre Olivier Mahafaly est catégorique. Il faut attendre la publication du décret de convocation des électeurs, une fois que les lois électorales seront votées.

« Nous devons attendre l’adoption des nouveaux projets de loi organiques pour que l’on soit justement fixé sur la date exacte des élections présidentielles. On attend que ces lois soient adoptées pour que le gouvernement puisse prendre un décret portant convocation des électeurs en conseil de ministres », a déclaré le Premier ministre.

C’est ce décret qui va indiquer le jour du scrutin mais aussi son heure d’ouverture et de clôture. La Constitution, dans son article 47, ne prévoit pas de dates en tant que telles mais seulement les délais dans lesquels l’élection présidentielle doit se tenir.

Julie Rabenarka, du Mouvement pour l’intégrité des élections et des leaders, une organisation de la société civile, est sceptique face à cette annonce.

« Je pense que ce n’est pas encore très officiel, parce que ça n’a pas encore été décrété par l’exécutif et donc, jusque-là, on devra attendre le décret pour l’appel aux électeurs », a-t-elle précisé.

Le décret de convocation des électeurs doit être publié au moins 90 jours avant le premier tour, par le gouvernement.

Henry Rabary-Njaka, ministre malgache des Affaires étrangères est l'Invité Afrique, sur RFI
©RFI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.