[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La Ministre de la Santé en charge de la promotion du genre se trouve à New-York depuis le 12 mars où elle prend part à la 62ème session de la Commission de la Condition de la Femme organisée par l’UN-Women, l’entité onusienne pour les femmes. A la tête d’une forte délégation composée de la Commissaire nationale au Genre, de la Directrice Générale de la Coopération Internationale, d’une juge des enfants et d’une psychologue, on peut également noter la présence d’une jeune fille rurale et d’une agricultrice. Les deux dernières ont eu pour cette occasion leurs premiers passeports.

La jeune fille rurale n’est autre que ITHNA Chamsidine, cette étudiante réparatrice de pneus qui n’est plus à présenter puisque la presse nationale a déjà consacré des pages sur ses ambitions. « Il s’agit d’une grande opportunité pour ITHNA, de raconter son parcours, motiver ses choix et surtout rencontrer des personnalités qui la conseilleront davantage pour continuer son chemin », avait ainsi déclaré Madame la Ministre avant leur départ vers les USA. Au siège des Nations unies, c’est le plus grand rendez-vous des femmes pour discuter des « Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural ».

Jeudi dernier, Dr. RASHID Fatma a participé à une rencontre de haut niveau ayant comme thème, «la décennie de la femme africaine : l’action en faveur et pour les femmes rurales à l’horizon 2020». Cette discussion a été Organisée par le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA), ONU Femmes et l’Union africaine. Dans son intervention, la Ministre comorienne en charge de la promotion du Genre n’a pas manqué d’exposer le cas de la femme Comorienne. L’exemple qui a le plus marqué l’auditoire fût l’opportunité de la tradition matriarcale comorienne qui permet à la femme d’hériter les terres et d’être propriétaire. Dans un anglais parfait et maîtrisé, la Ministre est même allée jusqu’à remonter le temps et parler de la reine de Mohéli Djumbe Fatima. S’agissant du domaine de l’emploi, elle a précisé que les femmes perçoivent, à compétence égale, les mêmes salaires que les hommes. Dr. RASHID Fatma a toutefois déploré la faible représentation des femmes dans les instances décisionnelles.

Les débats ont pris une heure et quart dans une salle qui réunissait nombreuses autres personnalités, à l’instar de la vice-présidente chargée de la condition féminine de la République de Gambie (au milieu sur la photo).

#Le_Ministère
16.03.2018
images : 1 - Des membres de la délégation comorienne
2 - La Ministre dans son intervention
3 - Photo de famille de quelques participantes
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.