[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Installés quelques années dans l'Archipel des Comores, les Dijoux, père et fils, font aujourd'hui le bonheur de Ngaya Sport, champion 2016 et 2017.

Alcide et Clément Dijoux Ngaya Sport

Loin des Kréopolitains qui font honneur au foot péi dans l'Hexagone et à l'étranger, d'autres Réunionnais ont choisi l'océan Indien pour exporter leur savoir-faire. À quelques kilomètres de l'île sœ“ur où Kofi Kawata et Ambroise Bègue, entraîneur et joueur formés à la Réunion, connaissent une belle réussite sous les couleurs de l'AS Port-Louis 2000, le premier tour de la Ligue des champions africaine opposant le double champion en titre de l'Archipel à son homologue du Mozambique l'Uniao Desportiva do Songo, a récemment mis en lumière deux Tamponnais pure souche basés à Mdé, sur l'île de la Grande Comore.

Présent ce jour-là, Jean-Albert Rollin a saisi l'occasion de nous faire découvrir les deux hommes forts "made in 974" de Ngaya Sport. "Une rencontre atypique et surtout surprenante tant j'étais loin de m'imaginer de retrouver deux Créoles au cœ“ur de la vie d'un village aux Comores, totalement investis et surtout appréciés de tous", dixit le dirigeant de la LRF, interpellé d'emblée par le plastron publicitaire arboré par les "Reds" locaux : "Dijoux Groupe".

Alicide Dijoux, promoteur immobilier réunionnais, n'est pas qu'un simple sponsor de Ngaya. "Je suis également le président d'honneur du club, a-t-il confié à Jean-Albert Rollin qui a renfilé pour l'occasion la casquette de reporter de l'époque de ces années au Jir. Le président n'est autre que mon fils Clément. C'est lui qui a enclenché le processus car je n'étais vraiment pas prédestiné à devenir un fan du football. Il a trouvé suffisamment de motivation pour s'attaquer à une telle tâche. En tant qu'ancien sportif de haut niveau, il a eu les méthodes nécessaires pour créer un fervent engouement dans ce village, qui déjà ne vivait que pour cela."

Ancien champion de la Réunion de Taekwondo et de Muay Thaï, Clément est arrivé de l'ÀŽle Maurice depuis deux ans, pour intégrer l'entreprise de son père à Moroni. "Il m'accompagne dans la gestion financière de mes affaires, puisqu'il dispose de diplômes pour, a expliqué le paternel. Le foot ne lui était pas inconnu, et apparemment avec un peu de réussite cela n'a pas mal fonctionné."

Malgré l'élimination récente de la Ligue des champions de la CAF (1-1, 2-0), Ngaya reste en position de force au pays dans la course aux différents accessits. "L'équipe est jeune, elle est donc perfectible pour peu que tout le monde s'accroche, a indiqué Alcide Dijoux. Pour l'heure avec des tribunes bondées comme lors du match aller de Coupe d'Afrique, il n'y a aucune raison pour que l'on n'y trouve pas des encouragements à continuer."

Les difficultés du quotidien, notamment en terme d'infrastructures, n'ont pas véritablement de poids face à l'enthousiasme des deux "Kréocomoriens". "C'est le lot de tout le monde ici. Ce que le président a apporté, c'est une plus grande rigueur dans l'organisation administrative d'un club qui en avait bien besoin."

Principal attrait sportif du village Mdé, Ngaya Sport s'était subitement retrouvé en difficulté il y a moins d'un an. "J'étais sponsor et n'habitant pas très loin, il me semblait très difficile de ne pas les accompagner." Tout le monde leur est reconnaissant depuis. "L'avantage ici, c'est que les gens sont généreux et passionnés dans ce qu'ils font, ajoute le père Dijoux. Une fois que l'on a compris leur fonctionnement, on peut être assuré de leur fidélité et leur engagement pour le club. Aujourd'hui, nous sommes soutenus y compris par les notables du quartier. Les familles adhèrent totalement, chacun donc y trouve son compte pour le moment. Après, on le sait, tout peut aller très vite en football." La preuve en est. Quatrième la saison dernière à l'approche du virage final, Ngaya s'est retrouvé au sommet après que les deux premiers aient été mis hors course pour une histoire de matches à résultats douteux. Il peut compter sur ces deux Réunionnais pour continuer à surfer sur la vague du succès.

Par Mickaël Payet ©clicanoo.re
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.