[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Bien que le titre semble peu ou plus choquant, l’idée de cet article n’est pas de remettre en cause les connaissances que possèdent nos éminents économistes. Mon but, comme à l’accoutumée aux Comores, ‘pour réveiller les morts, il suffit de les insulter’. De ce fait, j’espère qu’avec ce cri d’alarme, nos économistes se ressaisiront et commenceront à penser à la situation que vive la population comorienne.

En effet, on se demande constamment s’il y aitdes économistes aux Comores. Bien sûr, les diplômés en économie sont en pagaille dans les îles mais ils servent à quoi? Oups, pardonnez-moi j’ai failli oublier ; ils enseignent les histoires de l’économie mondiale. Par conséquent, ils sont devenus des historiens économiques au lieu d’être des économistes au sens propre du terme. Ils sont occupé à raconter les théories de John Maynard Keynes/ Adam Smith et j’en passe en oubliant la vraie tâche d’un économiste. Le pays s’écroule et la population en a marre de revivre la même scène à chaque mandat présidentiel. 
Oui, bien sûr, il est trop facile d’accuser nos dirigeant de tous nos malheurs en oubliant que le dirigeant, lui, il est seul face à des Milliers d’individus; le dirigeant, lui, il est l’exécutif, il exécute la volonté de son peuple; si la population est nulle, il sera automatiquement nullard. 
Cependant, comme disent les Comoriens, il faut parfois se lancer la flèche pour bien analyser les choses. C’est pourquoi je m’en prends aux économistes comoriens car je crois fortement qu’ils ont une grande responsabilité dans la situation actuelle que vivent nos concitoyens. 

S’en prendre à eux aujourd’hui, c’est à cause de leur silence absolu face à nos multiples crises. Depuis l’indépendance des Îles jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons jamais entendu les économistes parler et proposer des plans de sortie à ces crises. Chaque pays a besoin des politiques économiques si non, notre pays sera obligé d’emprunter des politiques étrangères qui ne répondront jamais à la réalitécomorienne comme c’est déjà le cas. 

C’est toujours les étrangers qui pondent des politiques économiques et les imposent aux Comores à l’exemple de l’Union Européenne, la FMI et j’en passe. Mais franchement, Où Sont Nos Economistes?

Certes, beaucoup vont se demander: 

- Qu’est-ce que tu connais en économie? 

Et la réponse que je leur donnerai est: 

- RIEN ! 

Mais ça vaut le coup d’en parler car, ceux qui en savent quelque chose, ne parlent pas! Alors, j’en parle car comme dit l’adage: 
« Au pays des aveugles, les borgnes sont rois!»
Je parle aussi par prise de conscience et par pitié de ma patrie:
Conscient d’un chômage qui engloutit le pays;
Conscient d’une monnaie impériale qui traine le pays dans un gouffre;
Mais surtout conscient de l’inaction de nos ainés face à tous ces situations. 

LE CHOMAGE QUI ENGLOUTIT LE PAYS

A peine arrivé au pouvoir, le Soldat Colonel, président fondateur, l’Emergé, Imam Al-Ghazâli chasse des centaines de jeunes de la fonction publique. Pendant ce temps, il double son salaire par gourmandise. Déjà, jusqu’à là, le salaire des présidents Comoriens était injustifié car, ils encaissent beaucoup alors qu’ils foutent rien du tout, sans oublier aussi les avantage ou primes qu’ils reçoivent. Jamais dans le monde, une telle chose serait acceptable sauf aux Comores car c’est un pays spécial. Le fait de plonger des centaines d’individus dans le chômage et augmenter dans la même occasion le salaire d’un président, ne peut se produire qu’aux Comores car les gens sont tous aveugles. Et bien sûr, nos économistes restent là bouche bée en omettant de parler de théories qu’ils savent très bien que moi: 
«Si l’argent d’un pays est concentré sur une seule main, cela n’aide pas au développement économique de ce mêmepays.»
Mais qu’est-ce que j’en sais puisque je ne suis pas économiste. Mais je sais très bien que si la richesse d’un pays est distribuée à tout le monde, cela est beaucoup plus bénéfique que de laisser cette richesse aux mains d’une seul personne ou une seule institution. Cela dit, diminuer les salaires de ces corrompus pour générer plusieurs salaires serait bon pour l’économie du pays. Comment peut-on prétendre à l’émergence dans un pays où le chômage dépasse les 50% et qu’aucune politique de renversement de cette situation n’est même pas envisagée? Mais que cela nous arrive car, nous ne poussons pas nos dirigeants à travailler dur. Au contraire, nous nous contentons de gober leurs crachats. Comme l’a si bien dit Tocqueville : 

«Dans toute démocratie, le peuple a le dirigeant qu’il mérite.»

LE FCFA TUE LA POPULATION COMORIENNE AVEC LA COMPLICITE DE NOS ECONOMISTES

Quel que soit le nom que vous lui donniez, FCFA ou KMF c’est pareil au même. C’est une monnaie impériale qui ne fait que tuer à petit feu la population. C’est une monnaie qui doit être expliquée pour que les Comoriens sachent quel monstre ils abritent chez eux. C’est en effet, le rôle de nos économistes de nous expliquer les démons que les comoriens doivent faire face chaque jour à cause de cette monnaie impériale. 

Avant de parler des inconvénients ou avantages de cette monnaie (symbole de la colonisation), l’Africain (Comorien) francophone doit savoir avant toute chose que c’est une monnaie étrangère qui lui a été imposé. Maintenant que l’Africain prétend être libre, il doit s’affranchir de toute domination étrangère. 

Pendant que dans les autres pays francophones, on parle de 50% de nos avoirs extérieurs au sein d’un compte auprès du trésor français, aux Comores, l’état comorien dépose 65% de nos avoirs. Donc, s’il y a des pays qui doivent, vite fait et bien fait, quitter cette monnaie, les Comores doit être au premier rang. Mais, comment cela serait possible alors que la vraie indépendance d’un pays vient après un combat de conscientisation et nos économistes semblent ne pas être assezconscients des enjeux! 

Parmi tant d’inconvénients à cette monnaie, la Banque centrale comorienne est représentée par huit (8) personnes dont quatre (4) sont des Français et selon l’article 8 de son règlement, aucune décision ne peut être prise qu’avec l’accord d’au moins 5/8 des représentants. Cela dit, toute politique monétaire comorienne doit être validée par Paris comme dans les autres banques sauf que dans les autres Banques centrales, la présence de la France est de 2/6. 

Parmi les facteurs qui tuent l’économie comorienne est le fait que même cette monnaie impériale est remplacée par l’Euro dans les dépenses quotidiennes des Comoriens. En effet, l’Euro s’utilise partout dans les marchés comme si c’était la monnaie des Comoriens; même pour acheter du sel, le comorien amène 10 ou 20 euro pour acheter ce dernier. N’est-ce pas que c’est un danger pour notre économie ? Et vous, les économistes, vous assistez à ce danger sans rien dire. 

Le comble dans toutecette histoire de FCFA est que partout dans l’Afrique francophone, les pays commencent à penser pour une sortie à ce fardeau colonial. Voir-même, on parle d’adoption d’une monnaie unique pour l’Afrique de l’Ouest d’ici 2020. Donc, que pensent nos autorités ?Les Comores se trouve dans une salle position, il est le seul dans l’Océan indien à utiliser cette monnaie, et que si les pays francophones quittent cette monnaie sans les Comores, la situation va encore empirer. Ce qui est bizarre dans tout ça, est que nos économistes n’en parlent même pas. Il n’y a même pas un débat sur le sujet aux Comores. 

Mais vous aussi Mr. Le président, comment pouvez-vous nous rabâcher avec ce terme d’émergence alors que non seulement vous ne possédez même pas un plan pour ça, mais aussi 65% de votre argent est aux mains des Français? Cela me semble difficile si ce n’est impossible.

Pour couper court, nos économistes doivent se réveiller car tous les pays avancent grâce à la contribution de leurs économistes. Je crois que les Comores doit adhérer à une monnaie unique avec l’Afrique de l’Ouest ou pourquoi pas, penser à une monnaie unique dans l’Océan indien en attendant une monnaie unique africaine. Mais en attendant, vous, nos autorités, interdisez l’utilisation de l’Euro dans les marchés et boutiques car cela causera la disparition totale de cette monnaie qui n’estd’ailleurs pas la nôtre. 

«Nos intellectuels se nourrissent et se cachent derrière l’ignorance de la population et c’est très malhonnête.»

Anthoumani Moussa
PhD en ‘African and Postcolonial Studies’ UCAD
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.