[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Oui, les réseaux sociaux sont devenus une tribune pour s'exposer, prouver qu'on existe et non pour s'informer et apprendre. C'est bien dommage.
Une délégation de Bimbini reçue par Salami

Ce puissant moyen de communication est mal servi et suscite des conflits souvent insensés, des règlements de comptes d'une sauvagerie inouie.

Nos internautes massacrent la langue française et dans leur nullité avérée, l'argument avancé est qu'il n'y a de fautes sur internet. C'est une mauvaise culture qu'on lègue à nos enfants qui risquent de suivre cette mauvaise habitude. Certains font vomir par les contre sens et la monstruosité contre la grammaire.

Je voulais dire aux jeunes bimbiniens ou ceux qui se réclament de Bimbini que cette ville a été érigée par une grande vision sur la devise: Intégrité-Education-Unité. Aller à contre courant de ces principes, c'est prouvé son incapacité à être de Bimbini. De tout temps, de toutes les époques, Bimbini a donné des leçons d'intégrité, d'éducation et d'unité dans le pays. C'est ce rayonnement qui nous permet à tous de nous sentir fier de cette cité.

Beaucoup nous envient, nous jalousent et complotent contre cette ville mais au final, les envieux, les jaloux et les comploteurs tombent lamentablement. Je suis en permanence les interventions des uns et des autres sur les réseaux sociaux et croyez moi, je suis inquiet de l'évolution dangereuse de certains d'entre vous qui foulent au sol nos principes et les troquent par le désespoir, l'indignité et la corruption. Bimbini ne mérite pas cela. Je me reserve le devoir et le droit de vous prévenir, de vous combattre s'il le faut et par tous les moyens à ma portée.

Personne ne met en cause votre liberté d'expression, de choix politique, mais les principes citées plus haut ne sont pas négociables ni attaquables. Il fut un temps où chaque village d'Anjouan envoyait un fils à Bimbini pour assurer sa réussite. Que des gérérations formées à l'image de Bimbini! 

Certains montraient leur fierté et revendiquaient leur bimbinité.

Par la bêtise d'une poignet d'égarés, Bimbini n'est pas prêt à laisser massacrer son histoire au nom d'une soi-disante liberté inconsciente et mal cernée.

BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.