[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Quand on sait que notre pays souffre des conséquences d’une corruption chronique entretenues par les autorités successives et certains cadres, il y a de quoi à s’inquiéter par la présence qu’Abdallah Msa parmi les parrains des assises.

Quand on se souvient qu’Abdallah Msa était impliqué directement durant le régime du feu Djohar dans la tentative de détournement d’un montant de 3 milliards de Fc qui étaient accordés par la banque Africaine de développement pour un projet de développement au profit de la région de Gnoumakélé.

En effet, Abdallah Msa était à la tête d’une équipe de jeunes cadres autour du pouvoir de Djohar qui avaient monté un dossier de fausses factures pour des travaux non exécutés dans le Gnoumakélé pour faire croire aux fonctionnaires de la banque Africaine que le gouvernement Comorien a financé sur fonds propres des routes et des écoles dans le cadre du projet de développement de la région de Gnoumakélé. Ainsi, Abdallah et ses camarades espérer obtenir le remboursement des 3 milliards par la banque Africaine sous présentation de fausses factures qui étaient établies par des grands entrepreneurs proches du pouvoir.

Si Sagaf n’est pas impliqué directement dans cette tentative de détournement de fonds, il était bien au courant de cette affaire compte tenu de sa proximité avec le pouvoir de Djohar, il est donc bien placé pour témoigner dans les assises sur ces manœuvres de corruption ayant abouties à priver des Comores en général et de Gnoumakélé en particulier, de 3 milliards de Fc pour son développement. En effet, la banque Africaine avait bloqué immédiatement les fonds quand elle a appris auprès de certains fonctionnaires chargés du dossier Gnoumakélé que les travaux n’ont jamais été réalisés par le gouvernement contrairement au rapport présenté par Abdallah Msa et ses complices.

Il faut rappeler qu’Abdallah Msa a reconnu les faits devant Djohar et pour se justifier il a déclaré qu’il voulait détourner les 3 milliards de la banque Africaine initialement affectés au projet de gnoumakélé, pour payer les fonctionnaires, et c’est pourquoi il a monté un dossier avec des fausses factures pour solliciter le remboursement de l’argent prétendu dépensé par le gouvernement Comorien.

J’espère que les combattants de la lutte contre la corruption se saisiront de ce dossier dont les pièces devraient se retrouver dans les archives des Comores, pour demander des explications à Abdallah Msa et exiger la présentation de cette affaire dans les assises pour plus de lumière afin d’apprécier le degré de corruption des cadres comoriens.

Mohamed Soulaïmane Irchade
Mbatsé Mohéli
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.