[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Ce que j'ai compris par rapport à cette "nouvelle formule de la tournante" proposée par les Experts des Assises version Azali. Devant la levée de bouclier presque générale contre l'idée de suppression de la présidence Tournante entre les îles, nos experts nous proposent quelque chose qui à première vue, ne ressemble pas tout à fait à une suppression de ce dispositif, leur idée initiale, mais qui, en même temps, n'est pas loin de cela. 

En effet, ils ont opté pour une suppression à deux étapes. Ils se sont probablement dit, qu’une lente agonie de la Tournante sera moins douloureux qu’une mort subite. Et un expert étant une personne bourré d’une intelligence hors norme, ils nous sortent de leurs chapeaux un autre système qui risque de créer encore plus de problèmes que celui en vigueur.

Qu’est que nous proposent les experts ? Que la présidence soit organisée à tour de rôle deux fois de suite au profit d’une même île. Ce qui veut dire qu’un Président peut faire deux mandats en attendant de passer le témoin à un successeur venant d’une autre île. Le but, nous expliquent-ils, c’est de responsabiliser le président par rapport à son mandat et deuxièmement de lui donner la chance de pouvoir finir ses projets. Un argument pas tout à fait convaincant. En effet, un programme politique étant soutenu par une équipe, le Président et ses Vice-présidents ainsi que leurs ministres, il est tout à fait possible qu’un Président soit succédé par son Vice-Président pour continuer les chantiers engagés. L’ancien président Sambi n’a-t-il pas été succédé par son Vice-Président de Mwali ?

Les experts prétendent que le Tournante n’est pas supprimé et pourtant, on ne peut pas dire autre chose à partir du moment où on décide de changer les règles du jeu en cours de jeu. L’objectif est clairement de tuer la tournante. C’est la statégie qui est revue. Ils ont décidé de le faire à petite dose. 

Après cette première étape, la même équipe peut, en effet, décider de changer la Constitution dans quelques années et supprimer purement et simplement le dispositif de la Tournante. Ce qui compte le plus, c’est de s’éterniser au pouvoir. Sinon, l’idéal ne serait pas qu’on aille jusqu’au bout de cette deuxième phase de la Tournante avant d’enclencher les reformes qui seront jugées utiles à ce moment là ? La boulimie du pouvoir est une maladie bien africaine...Par Faissoili Abdou, journaliste indépendant 
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.