[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
AZALI et sa bande vont danser demain lundi 12 Février pour avoir réussi à mettre les Comores sur la voie de l'éclatement.

Il reste à AZALI, ABDALLAH MSA et NIDHOIM ATTOUMANE de gagner la validation des assises pour ainsi mettre en place la nouvelle constitution signant la fin de la Tournante et le peu qui restait de l'autonomie interne.

Il est clair que la quasi majorité des comoriens rejettent les assises. Anjouan, par son gouverneur, a fait savoir officiellement sa position de rejet.

A Mwali, où le Colonel ANRIFI à lui seul représente la loi, l'oppsition aux assises se fait réprimer selon des methodes hitlériennes. Un ancien maire est arbitrairement arrêté pour avoir accompagner un député dans la sensibilisation pour l'aniversaire des accords de Fomboni du 17 Février. Un aniversaire à travers lequel les mohéliens pensent faire réveiller la conscience du peuple sur la cruauté historique visée par AZALI.

Il faut oser faire peur à la peur en réfusant par des actions populaires le dicktat contre la démocratie et la paix civile.

Par la supériorité numérique, les traîtes de la Nation doivent se sentir abandonner par leur peuple, rejeter par leurs îles et pointer d'un doigt accusateur par leur village. Ils sont une poignet d'individus, certains malgré eux, d'autres attirés par l'appât du gain. Seul AZALI et quelques privilégiés sont dans les secrets des dieux. Nous avons compris, donc agissons!

AZALI est déterminé à aller plus loin. Il y a moins de chance qu'il abandonne son dessein: confisquer le pouvoir et pour longtemps. Il va donc donc fair peur, humilier, acheter les conscience et tuer.

Nous devons réagir maintenant et avec détermination comme l'ont fait nos ainés à chaque étape de la menace de notre jeune Nation. ALI SOILIHI n'a pas pu tenir trois ans malgré la terreur noire, les morts, les pillages, le deshonore volontaire des hautes personnalités qu'il a infligés aux comoriens et qu'ils porteraient éternellement dans sa conscience.

Tant pis pour pour ceux qui tenterait de falsifier l'histoire en parlant de lui comme d'un saint, trompant la jeune génération.

MOHAMED BACAR a été chassé du pouvoir par une mobilisation comorienne entrainant la communauté Internationale. C'est dire que ce peuple sait se faire entendre au delà de la corruption et de la misère peu combattues.

Ce peuple, toujours débout, ne sera pas brisé, Monsieur AZALI!

BEN ALI
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.