[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le soupçon de la religion gênant l’essor des citoyens du monde a été depuis longtemps réfléchi. D’abord, le philosophe grec antique, Socrate a été condamné à mort. Cela parce qu’il était un philosophe très réputé de son temps qui voyait les choses autrement que l’opinion commune. Par sa nouvelle conception de voir les choses, il a eu une mauvaise réputation envers les religieux de sa nation et est condamné à mort par l’Église. Et dès que sa condamnation fut proclamée, Leur ami prépara un plan d’évasion, mais il préfère obéir à la loi et mourir pour sa bonne cause. 

En ce sens, la question est de savoir la position des musulmans comoriens face au progrès de l’humanité. Nul ne peut avoir la prétention d’accuser la Religion en tant que telle. Mais le problème qui se pose aujourd’hui est la manière dont le comorien musulman interprète les versets coraniques. Car il est sans aucune contestation que ces dernières sont dans sa nature parfaite. Mais l’enjeu négatif se trouve entre nous, et surtout les Oulémas.

Socrate, d’ailleurs avait compris que les religieux de la cité faisaient un détour à l’évolution de l’univers. Faute des détenteurs des livres sacrés, c'est-à-dire les prêtres et les Oulémas, les enseignements religieux ont été mal interprété et bien évident mal utilisés. En ce sens, le dogme religieux a été utilisé pour ralentir l’essor des citoyens. 

La religion a mit des bâtons dans les roues du progrès. Nous constatons aussi ce qui est arrivé à Galilée, il y a environ IV siècles. Galilée avec sa découverte du télescope a rendu public l’œuvre commencée par Copernic selon laquelle la terre tourne autour du soleil. Il a été reconnu coupable d'hérésie, c'est-à-dire, il était coupable de nier le système de valeur établie par l’Église Catholique. Des progrès ont été solidairement ralentis par l’Église catholique, tentatives répétées pour faire taire ceux qui répandent des faits sur le monde. Pour échapper à la condamnation, Galilée a été obligé de s’adresser à tout le peuple en ce sens: 

« Galilée rédigea une longue lettre ouverte sur l’impossibilité d’utiliser des passages bibliques comme arguments scientifiques, soutenant que l’interprétation de la Bible devrait être adaptée aux progrès de la connaissance et qu’aucune position scientifique ne devait être instituée en article de la foi catholique. »

Cela nous laisse comprendre que les religions dans leur intégralité, ralentissent l’évolution du monde. Le cas des Musulmans sont les ralentissements de l'émancipation de la femme en soutenant la doctrine coranique laquelle édicte que les femmes méritent la moitié des droits des hommes. Il est bien dit que ces derniers sont supérieurs aux femmes. Car l’homme (le mari) est responsable de sa femme. L’homme doit lui donner tout ce dont elle a besoin. Et ce qu’on doit à la femme c’est le respect et l’obéissance à son mari. Par conséquent, elle doit rester à la maison. Et cela est dit au VIIème siècle après Jésus Christ, à l’époque du prophète Mohammad en ce sens :

« Les hommes ont leurs pas sur les femmes, en vertu de la préférence que Dieu accorde aux uns sur les autres, et parce qu’ils dispensent sur leurs biens. Les justes d’entre elles sont obéissants et sauvegardent l’honneur du mari en son absence par la sauvegarde de Dieu. Et celles de qui vous craignez l’évasion, admonestez-les, attachez-les dans la couche et frappez-les ; si elles vous obéissent, ne cherche pas à leur faire violence car Dieu est très haut et très grand. » (CORAN, sourate 3, (Al-Imran), p.84, verset 34.

Or, ce qui se passe aujourd’hui, c’est la faute aux musulmans. Car la RELIGION en elle-même est par nature parfaite. Mais là où le mal est plus criant est la façon dont les musulmans ou les religieux d’aujourd’hui se comportent. Ils désistent tout ce qui est dit dans les livres saints et par conséquent le croyant se sent délaisser. 

Aujourd’hui, ce sont les femmes qui travaillent, et les hommes dans les places publiques. Ils manquent de respect à leurs femmes. Et ce sont les hommes eux-mêmes qui poussent les femmes à leur être infidèle. Dans ce sens, les femmes s’occupent de tout. Alors, une question de grande taille se pose enfin, où se situe la conception coranique selon laquelle le mari est le responsable de sa femme en la préférence de Dieu lui a accordé. 
En dessus tout, La femme musulmane doit rester à la maison pour attendre son mari. Donc, sauf erreur de se tromper, mais cela est contre l’évolution dans la mesure où la femme comme l’homme doit travailler pour le progrès de l’humanité ; il est bien évident que la religion freine le progrès. Le fait d’utiliser la religion comme une manière de penser des phénomènes surnaturels et des concepts au-delà de cette réalité, est de savoir combien de personnes se débrouillent dans ce monde. Tandis que, tenter d'utiliser la religion comme un moyen de connaître les choses sur le monde naturel est une méthode de ralentir la progression de l'homme aujourd’hui.

AHMED Ali Mmadi, Ntsaoueni (Ngazidja)
Doctorant ès philosophie
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.