[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Je ne cesse d'interpeller, chaque jour, nos supposés dirigeants et je le ferai tant que ma conscience me le dicte.

Trop c'est trop. Vous ne pouvez rester indifférents de ce peuple qui crève.  Le Comorien épris de pitié et d'humanité ne peut rester silencieux de vos actions inhumaines et malsaines. 

Disons les choses clairement sans rechigner : il suffit de faire un petit tour à Anjouan, la misère et le désespoir des gens vous frappent aux yeux. La mendicité est le quotidien de nos parents, de la jeunesse... Le chômage de masse écrit son nom à la place de Mroni Mutsamudu. Seule une image photographique de l'omnipotent président est affichée à l'entrée du port, synonyme de silence et de peur. Une image qui vous rappelle un pays autoritaire et dictatorial. 

On s'interroge dans le silence : où sont nos dirigeants? Que font-ils? Pourquoi ce peuple est si meurtrit? Mais aucune réponse ne viendra de nul part. Mais en restant quelques jours, certainement vous aurez la réponse de vos interrogations.

Des dirigeants qui pillent le pays, on en a des milliers et leurs marques se dessinent par les grandes propriétés entourées de villas, des voitures de marques et autres...Aucun responsable n'est inquiété par la justice et personne ne cherche à savoir d'où viennent ces fortunes à l'instant d'une nomination. Comprenez par là que c'est un crime organisé du président jusqu'à ces lieutenants en passant par les différents services.

Un simple directeur qui touche l'équivalent de 400euros, peut se voir en quelques mois avec une fortune inestimable, sans compter le pillage pour la construction des villas... Ce carnage est su et vu par la population.

Cela laisse le visiteur impressionné par la naïveté du comorien, surtout que la population se cantonne avec des incha allah dans les mosquées et appelle un Dieu qui tarde à répondre à leur souffrance. 

"Aide-toi, le Ciel t'aidera" l'expression est mal comprise par nos pauvres comoriens. A se demander, comment l'on peut vivre une telle situation et se désarmer?  Ne sommes-nous pas complices en laissant un groupuscule prendre en otage les Comores? Oui! Ils nous bernent en parlant d'un pays démocratique sans qu'eux mêmes respectent les tenants et les aboutissants de la notion de démocratie. Oui ! Le peuple aura raison et je suis partisan de la révolte...

Paralysons le pays par des manifs pour dire Non aux pillages, Non aux inégalités et oui! à une vie décente pour tous...Par Ahmed Charif
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.