[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
MRIMDU, DEFENDS LE REGIME AUTREMENT AU LIEU DE VOULOIR ABÊTIR LES COMORIENS… NOUS NE VOULONS PAS DU SENSATIONNALISME DE LE DOSSIER DE LA CE : DES MILLIARDS SONT EN JEU…

A quelques jours de la publication du rapport de la très controversée commission d’enquête parlementaire, et après avoir régulièrement distillé de fausses informations sur le dossier de la CE sans pour autant en changer la donne politique du pays, Mrimdu, visiblement un autre produit de la FranceAfrique relayant Said Hilali et derrière lequel se cache l’ombre de Boléro, n’a pas jugé opportun d’attendre les conclusions annoncées dans quelques jours.

Pourquoi ? Sans doute est-il bien au courant des déboires politico-diplomatiques d’Azali. Au plan interne, le CPAN imposé par ce dernier ne passe pas et sa contestation devient de plus en plus sérieuse ces dernières 48 heures avec la démission de l’un des représentants du M11 de la diaspora comorienne en France, Mr Kamal Abdallah et la position critique du parti Soma qui exige que cet organe s’occupe de rassembler les comoriens et recherche à tout prix le consensus comme règle d’or au lieu d’un passage en force.

Ces images des militaires qui protègent le CPAN sur le terrain à Anjouan témoignent du rejet dont celui-ci fait l’objet, rend nécessaire le débat sur la refonte de cet organe sur de bonnes bases consensuelles si l’on veut sauver les Assises. Pris à son propre piège à propos des Assises n’ayant pas le soutien de la communauté internationale et rencontrant méfiance de la part de celle-ci, Azali doit sans doute ajouter à ses difficultés celle de la gestion du voyage chaotique en France après une sortie médiatique hasardeuse et catastrophique, mais surtout après ce qui s’est passé au cours de la journée de mardi 12 décembre 2017. Un mardi noir en termes d’image liée à la fonction présidentielle. Une vraie catastrophe pour Azali et pour le pays comme en témoigne ce document…

Azali a manqué de flair comme toujours et la facture à payer était lourde. Des nerfs qui lâchent et un président qui devient la risée de tout le monde en même temps que son pays comme l’illustre cette séquence d’images vidéo sur le sommet du climat à Paris.

PRIONS QU’IL NE TOMBE PAS MALADE, le coup est vachement dur et à cet effet, nous lui dédions ce clip détrônant celui des Assises pour peu que cela puisse le soulager un tant soit peu.

Notre ami Mrimdu a été donc impatient d’attendre les conclusions de la dite commission parlementaire sur la citoyenneté économique. Mais en réalité, c’est une technique bien rôdée chez lui de vouloir détourner l’attention des gens en voulant faire du sensationnalisme sur le dossier de la CE. Et cette fois-ci, il n’y va pas de mains mortes. Il sort les gros moyens à l’image de l’ampleur des difficultés auxquelles est confronté le régime d’Azali…

Un tableau sans signature d’un expert sur l’argent de la citoyenneté économique… A quel titre et comment a-t-il pu faire cela ?
Un document fantaisiste destiné à tromper l’opinion, à la détourner du vrai débat sur des Assises en panne, apparaissant comme un congrès de la CRC élargi à quelques « soussous » de la politique comorienne, et sur un régime qui n’a rien de sérieux en termes de perspectives de gestion du pays à proposer à la population à l’image du PIQ (plan d’investissement quinquennal) pondu par le premier ministre Idarousse, le neveu d’Azali et dont personne n’entend plus parler…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le chiffres de plus de 3OO milliards de francs comoriens évoqués ce tableau sorti du chapeau de Mrimdu, c’est du déjà entendu… Mais ce qui frappe, c’est qu’à un moment, il aurait été donné dans un livre d’une journaliste américaine et les Hilali, agents de la FrancAfrique en ont fait à l’envi leur bible sans parvenir à tromper qui que ce soit… Sentant que la mayonnaise ne prend pas et poussé par la nécessité d’agir, Mrimdu change la source avec la mention spéciale référant à tous les titres du monde dont dispose celle-ci comme pour se convaincre déjà lui-même.

Je veux juste lui dire, puisque Mrimdu m’a interpellé à un moment où je dormais profondément et qu’il ne s’est pas privé de parler à ma place en disant que je reste bouche cousue, que nous attendons sereinement ce rapport de la dite commission parlementaire. Si instrumentalisée soit-elle, elle n’est pas en mesure de sortir de tels chiffres fallacieux. Je l’invite à la lecture de l’article de Dossar datant de 2013 dont voici le lien :

Il n’a jamais été question des centaines de milliards dans le dossier de la CE. On parlait des dizaines de milliards et je mets au défi la dite commission de prouver le contraire… Alors Mrimdu, défends le régime autrement que de vouloir abêtir les comoriens…

A.BOURHANE
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.