[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
La décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël a mis en ébullition le monde arabo-musulman. La commission de l'Union africaine regrette « une décision qui ne fera qu'accroître les tensions dans la région et au-delà ». L'UA qui réitère sa solidarité avec le peuple palestinien et son soutien à sa quête d’un État indépendant ayant Jérusalem-Est comme capitale. 
Rencontre Azali-Macron à Abidjan

Réactions également dans les pays du Maghreb. En revanche, en Afrique subsaharienne les chancelleries ne se précipitent pas pour réagir à cette annonce.

Le Maroc, qui est à la tête du comité Al Qods -Jérusalem en arabe- au sein de l'Organisation de coopération islamique, a convoqué le chargé d'affaires américain à Rabat pour lui exprimer sa profonde inquiétude. Le Maroc qui « réitère son plein soutien aux Palestiniens pour qu'ils recouvrent leurs droits légitimes », selon un communiqué. La Tunisie dénonce une « atteinte primordiale au statut juridique et historique de la ville et une violation des décisions de l'ONU ». Quant à l'Algérie, elle « en appelle à la nation arabe, la umma islamique, et à la communauté internationale, à se mobiliser pour le respect des droits nationaux des Palestiniens et du statut international de la ville sainte ».

La Ligue arabe, qui compte 10 Etats membres africains, se réunit samedi, et l'OCI, dont une trentaine de pays d'Afrique font partie, le 13 décembre. Sur le papier, les Palestiniens devraient pouvoir compter sur certaines des 22 capitales africaines qui abritent une de leurs ambassades.

■ Réaction au Sénégal 

L’Etat du Sénégal préside depuis 1975 le comité des Nations unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. Le collectif Solidarité Sénégal Palestine joue donc un rôle important pour faire entendre cette voix, cette volonté d’une solution à deux Etats. Madieye Mbodj est coordinateur de ce collectif, il condamne fermement la décision du président Trump.

Si nous laissons Donald Trump violer des résolutions internationales, qui dénonçaient justement la colonisation israélienne, y compris l’occupation de Jérusalem, nous pensons que ce serait une grave violation des droits du peuple palestinien, mais surtout, une incitation à la guerre...

Aux Comores, pourtant pays musulman et membre de la ligue et arabe, c'est silence radio. Aucune réaction des autorités. On se demande si l’Etat comorien attend un signal de l’Arabie saoudite. Pour rappel l’Arabie sème la confusion dans cette affaire et certains experts le place au côté d’Israel. La rédaction avec RFI 
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.