[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le mercredi 1er novembre 2017 est une date à retenir non pas seulement pour la fête de la Toussaint pour les catholiques mais , tout aussi pour un événement de haute importance pour Marseille. Il s'agit de la conférence sur la délinquance juvénile organisée par des acteurs franco-comoriens de Marseille. Cette conférence a réussi à rassembler des familles originaires des quatre iles Komori, des associations, des cadres, des notables, des chefs religieux et des femmes et des hommes politiques. La participation des jeunes à cette action qui les concerne, en premier lieu, a été hautement marquante.

La couverture médiatique a été assurée par la radio RCM 13, Radio Ngazi, le facebook live de Dima Aboubacar, et Ortega Abdou Hassani, pourassurer une large diffusion de cet événement porteur d'espoir.

Après un reportage vidéo réalisé par l'incontournable Saadi Ben Amir et dans lequel des témoignages poignants ont fait venir les larmes aux yeux, les interventions des organisateurs, des chercheurs et des accompagnateurs ont pu sensibiliser les participants sur les enjeux, les causes et les conséquences de la délinquance juvénile dans la communauté comorienne de la cité phocéenne.

Parmi les intervenants, on peut retenir les messages pertinents de Maliza Said Soilihi, élue municipale, Ibrahim Barwane, anthropologue, Saïd Ahamada, Député de Marseille, Younoussa Youssouf, assistant social et SG du Muftorat et la chouchou des comoriens de Marseille , marraine de la manifestation Sarah Soilihi. Des responsables de la ville de Marseille tout comme le représentant de la notabilité ont manifesté leur soutien à cet événement Initiée par l'ARDA, partenaire officiel de l'ORTC et soutenue par la ville de Marseille.

Cette manifestation a permis une véritable prise de conscience sur la pente glissante de la délinquance assassine qui frappe, de plein fouet, une partie de la jeunesse marseillaise d'origine comorienne. Il a été souligné également la réussite des nombreux jeunes qui font honneur à leur ville et à leur pays d'origine, les Soprano, Saïd Ahamada, Maliza, les vaillants Cœlacanthes et beaucoup d'autres, une baume heureuse sur les plaies béantes de la bombe qui nous blesse depuis les Beaumettes où 40% des jeunes prisonniers sont d'origine comorienne.

Il reste à souhaiter que cette mobilisation puisse être suivie d'actions concrètes et de projets de nature à venir en appui aux innombrables familles en difficultés dont les enfants versent dans le banditisme, la délinquance, le décrochage scolaire et d'autres chemins de perdition.

Ortega Abdou Hassani
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.