[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Ceux qui cherchent à affubler le chef de l'exécutif d'Anjouan des atours du séparatisme en sont à leur frais. Dans une brillante prestation au Sélect au cours d'une conférence de presse qu'il a donnée ce mercredi 22 novembre 2017, il vient d'administrer la preuve de son attachement à l'Unité nationale et du fait qu'il ne peut être assimilé ni au colonel Bacar, l'ami d'Azali... 

L'ancien étudiant anti-séparatiste de médicine aujourd'hui premier magistrat d'Anjouan n'est ni à la tête d'une rébellion armée contre l'autorité centrale comme Ahamadi Bacar... Il est dans l'Union et son combat pour la vérité, la justice, le respect mutuel, pour la démocratie, le respect de notre constitution et de nos institution ainsi que des principes se mènera dans le cadre de l'Union . 

Il ne se retire pas à Anjouan pour professer des idées séparatistes comme Ahamadi Bacar. Il ne manque guère d'égard à la présidence de l'Union des Comores comme ce fut le cas entre 2002 et 2006, période au cours de laquelle Azali était ravalé au rang de simple citoyen au point de se faire rabrouer par un gendarme qui lui avait arraché son collier de fleurs à Ouani.

Il ne manque pas d'égard non plus à la vice-présidence anjouanaise malgré les dérapages de Moustadrane. Il est venu chez lui à Moroni que le complice d'Azali, Ahamadi Bacar honnissait pour dire à celui-ci que ne pas être d'accord avec la manière dont il conduit les assises n'a rien de séparatiste... Rejeter les assises d'Azali et prôner de vraies assises nationales dignes de ce nom où tous les comoriens peuvent se retrouver dans un contexte apaisé, de confiance mutuelle pour une vraie radioscopie des 42 ans d'indépendance et pour un nouveau départ est une idée qui se défend et qui devient populaire.

Le pouvoir a ainsi échoué dans sa volonté de caricature et de diabolisation Salami... Il est rejoint par une opinion publique de plus en plus sceptique à la démarche d'Azali Assoumani. Il est rejoint par de nombreux organisations et partis politiques regroupant des gens issus de toutes les îles. Sa démarche est de mieux en mieux comprise et même les gens qui s'étaient investis dans la cause d'assises nationales se rendent à l'évidence quant au fait que le pouvoir a faussé le débat sur les assises...
Nul doute que les assises d'Azali ont et auront la vie dure! AHMED Bourhane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.