[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Le décret présidentiel, portant organisation des assises et nomination des membres composant le CPAN (Comité de Pilotage des Assises Nationales), vient d’être publié sans y faire la moindre mention de la Diaspora Comorienne de France.
Photo d’archives: Azali reçoit le M11

Nous prenons acte de cette mise à l’écart et du peu d’estime que le Président de la République et le MVT du 11 Aout ont de leurs compatriotes vivant à l’extérieur. C’est un moment sombre de l’histoire de notre Communauté et un signal négatif qui lui est adressé en dépit des sacrifices qu’elle ne cesse de consentir au service de la population comorienne. 

Par moment, avions-nous cru à la sincérité des nos dirigeants, au premier desquels le Chef de l’Etat, dont la vision et l’ambitieux projet d’émergence ont séduit plus d’un. Les assises nous semblaient dès lors un instant inédit pour ressouder le peuple, consolider son unité et enfin amorcer les prémices d’un développement de nature à sortir la population de la misère et donner à notre pays une crédibilité dans le concert des Nations. 

Et nul besoin de rappeler le poids démographique de cette entité, sa contribution dans l’économie nationale et son engagement constant dans le développement socioéconomique du pays. Il est important de rappeler, par ailleurs, que le MVT11 est un mouvement citoyen indépendant à ne pas confondre avec la Diaspora, une entité à part entière et unacteur confirmé du développement des Comores. C’est ainsi qu’à maintes reprises, nous avons fait part aux autorités de notre disponibilité à prendre dans les assises et y apporter notre contribution à la construction du pays. Nous avions également sollicité une représentativité plus équitable et honorable.

Aujourd’hui, nous n'avons plus de doute sur les intentions des uns et des autres. Et la trajectoire mise en branle conforte, hélas bien éloquemment, nos désillusions et sape nos espoirs. En effet, le décret présidentiel ne laisse aucune place au doute quant aux manies fades et au climat de défiance autour des principaux acteurs du processus en cours. Un contexte qui, malheureusement, n’augure plus rien de bon et emporte en sus le risque sur la paix civile et la concorde nationale. 

Face à ces attitudes indignes, qui divisent plus qu’elles ne rassemblent les enfants du pays, nous exprimons notre profonde indignation avec la plus grande énergie. La Communauté se sent humiliée et avilie. Attirons l’attention sur cette dangereuse situation qui prévaut en ce moment dans notre pays et exigeons des organisateurs de ces assises un peu plus de respect et de considération à notre égard. 

Malgré les signaux négatifs adressés à la Communauté Comorienne de France et les tentatives de déstabilisation, nous affirmons notre volonté de poursuivre l’œuvre de consolidation de notre unité et l’esprit patriotique qui nous caractérise. L’accord de Lyon, qui réunit plus de 40 villes de France et permet de jalonner une telle dynamique, demeure notre boussole tout comme notre profond attachement à la patrie. 

Nous prenons à témoin l’ensemble de la classe politique face aux risques que porte la nouvelle trajectoire du processus enclenché. Pour autant, la situation urge d’instaurer un dialogue serein et apaisé pour réunir l’ensemble des enfants du pays et créer un climat propice à la paix et à l’unité. Ces conditions nous semblent la garantie d’un dénouement heureux du processus en cours et d’un aboutissement concret du projet d’émergence, très cher au Président de la République et à son peuple. 

LA COMMUNAUTE COMORIENNE DE FRANCE ​​Paris le 03 novembre 17 

Villes signataires : 
Paris ; Marseille ; Lyon ;Nice ; Dunkerque ; Nantes ; Avignon ; Strasbourg ; Rennes ; Chambéry ; Genève ; Metz ; Brest ; Poitiers ; Montbéliard ; Beaune ; Toulon ; Toulouse ; Le havre ;Bretagne ; Bordeaux ; Nîmes ; Valence ; Vitrolles ; Léman ; Mulhouse ; Besançon ; Colmar ; Dijon ; Bourge ; Orléans ; Tour ; Châteauroux ; Clermont ferrant ; Moulin ; Bressuire ; Morlaix ; Quimper ; Anger ; Macon ; Montélimar ; Saint Etienne ; Lille ; Montpellier ; Aubagne ; Martigues
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.