[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Finalement les assises inclusives, consensuelles et transparentes ont accouché d'une souris. Moustadrane fulmine! Mais il n'est pas le seul dans les rangs de la CRC à brandir la menace. Lors de la réunion des partis politique sous l'égide de l'émissaire du secrétaire général de l'ONU, les hommes de la CRC se sont montrés particulièrement agressifs et violents et ont donné le ton des Assises d'Azali qui n'auront jamais l'adhésion de la population. Au M11 de tirer les conclusions face à leur incapacité à reprendre la main sur le processus pour des Assises apaisées, inclusives, transparentes et consensuelles.

La raison de la colère de Moustadrane, ce sont les déboires subis par le régime ces dernières 78 heures à Anjouan. Après les images de propagande de l'aéroport d'Ouani devenues classiques, c'est la réalité de terrain qui a pris le dessus et qui a provoqué l'ire de Moustadrane. Les Assises d'Azali ne passent pas à Anjouan. Ce ne sont pas les menaces de Moustadrane et de Dolpic qui changeront la donne. Ce ne sont ni les mensonges de l'appropriation des projets pour lesquels le régime n'a rien fait ou pire auxquels il a tenté de s'opposer qui trompent les gens. Qui ne sait pas par exemple que Moustadroine Abdou a tout fait pour détourner le projet de l'axe routier Dindri-lingoni au profit de celui de Sima-Mutsamudu?

Les Assises d'Azali ne passent pas et ce n'est pas la peine de faire porter la responsabilité à Salami qui est dans son droit et dans son rôle de demander de vraies Assises. Moustadroine Abdou aura fort à faire dans les jours qui viennent, car le front anti-assises d'Azali Assoumani à la chicote s'intensifie, se généralise. Les Assises d'Azali Assoumani ne passe pas et le terrain le lui fait comprendre. A Bimbini, les habitants ont déserté la ville à la venue d'Azali et le meeting a vu se réunir les mêmes personnes qui accompagnent Azali Assoumani tous les jours, à longueur des journées, d'un coin de l'île à un autre. 

Des banderoles hostiles à Azali Assoumani ont été brandies et arrachées au dernier moment par les rares fidèles de Sounhadj... A Johana, le meeting de la CRC était un échec pendant qu'à Dar nadjah, les anjouanais discutaient de paix et de bonnes assises. Mais avant cela, le vendredi 03 novembre 2017, Azali Assoumani a pu vraiment apprécié sa place à Anjouan. Dans une mosquée de la région, Azali fit la prière de vendredi et après celle-ci, il s'attendait à donner la main aux autres fidèles comme il en raffole. 

Non, il n'a eu droit à rien; les gens sont partis et Azali s'est retrouvé avec les quelques fidèles qui l'accompagnent... Azali Assoumani devrait ensuite partager le repas avant d'aller à une inauguration. Sentant le vent qui tourne à Anjouan, Azali Assoumani boude le repas... Moustadrane commence à voir la réalité et pour se rassurer, il menace les gens... Mais comment un homme qui n'a eu que 50 voix chez lui peut-il menacer les anjouanais?

Ahmed BOURHANE
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.