Says'z au-delà de ses morceaux

Des chansons qui s'envoleront vers d'autres oreilles du monde entier. Laissons le temps s'en charger. De ma part, je suis porté...

Des chansons qui s'envoleront vers d'autres oreilles du monde entier. Laissons le temps s'en charger. De ma part, je suis porté par tes mélodies célébrant la rencontre, ou stigmatisant les blessures. S'agissant de ses chanson, il n'y a pas de discipline et ce que j'adore le plus c'est l'évolution de Says'z. 

Débutant par la psalmodie qui fait prier, l'appel du muezzin, sans pour autant renier sa culture et sa religion non pas pour vexer son père mais par conviction ; Says'z réalise un virage à grande vitesse jusqu'à se tourner par un courant musical de la contestation du système. Il prône l'unification de la jeunesse comorienne dans son groupe Crazy Team pour être le porte-parole des sans-voix, exprimant nos mal-être à vivre dans un monde meilleur. Says'z embrasse, après le Baccalauréat, une fois en France, le Dancehall. 

Et pourtant sa virilité et sa frustration se voient dans le RAP, Ce dernier est son arme ultime révolutionnaire tout comme lorsqu'il rap dans 'Watwania soroda', « tsegeleya nihou ounike madjum djum mda pouhe nouho egozi ». Dans le « vrai » RAP ayant pour finalité de conjuguer authenticité, discours contestataire et réussite artistique comme il le démontre dans couvre feu, en mode freestyle live, il fait décoller les missiles par ces quelques mots : « Paka tsiwa pasuwa... ma qualité Massim Mtsala djuma tsowana kodo massihu mtsana ». Says'z nous conte l'histoire objectif du libéralisme. 

Celle des Comores, l'histoire des contestations de mouvement pour les droits civiques portées par l'héros national Massim en refusant de payer la patente imposée par la France. Ce qui a mit le pays à feu et à sang. ...Une façon pour lui de rompre le rétro zouk que sa mère lui a bercé. Bien qu'apparaitra au sein de cette manifestation une divergence d'approche radicale sur la forme et non le fond. 

Fissure qui ne fera que s'accentuer au cours de ses cinq années qui suivront en France en se lançant sur le Dancehall. Le Dancehall a une véritable empreinte artistique. Avec ses propres codes des postures idéologiques, revendicatrices et dénonciatrices, contestataires au-delà des considérations artistiques sur le rythme. Les paroles ne sont pas à négliger, à travers des mots comme plaisir où l'artiste prend du plaisir en prônant l'émancipation par le divertissement. 

Il continue dans son art à traiter le thème de la femme, à valoriser le mariage. En effet, le divorce aux Comores et les couples comoriens en France, est une situation qui devient d'autant plus préoccupante que nous sommes en pleine explosion de record de divorce chez les jeunes avec des propositions gigantesques. Et cette situation est d'autant plus problématique que l'artiste n'hésite pas à dénoncer. 

A travers les titres de ses morceaux, « Umani », « Gladeen » site de rencontre extra-conjugale loba), « FML », on comprend aisément pourquoi la question de la femme est d'un intérêt vital pour Says'z. D'autant plus que le jeune est célibataire avec une rupture. Est-ce la raison pour laquelle il y a eu Cover Naima « Reviens ». N'est-ce pas une façon pour lui d'empêcher la progression des divorces à sa manière ? Des chansons pour une prise de conscience? 

En tout cas, c'est une sujet d'une importance vitale pour les Comores. Pourquoi donc écouter la musique de Says'z ? Outre le coté artistiques, qui consiste à contempler les sons, Says'z nous mène de l'écoute à l'entendement par ses morceaux musicaux. Parce que ce qu'il chante est beau, parce qu'il chante vrai. Parce que le sonore est l'univers des événements, donc des causes des divorces chez les couples comoriens. 

Écouter ces sons comme une réalité qui touche les Comores dans toutes les catégories, ne serait-ce que pour les comprendre et ne pas se méprendre sur le sens des mots s'il faut des mes interprétations musiciennes, A prendre donc une mesure attentive de ce que cet artiste véhicule comme message. Écouter Says'z pour une prise de conscience sur les divorces, pour chanter, danser et être unis dans le mariage. 

Ce n'est pas « Too much » juste intégrer dans le couple éros, philia et agapé : l'amour qui manque ; l'amour qui partage ; l'amour qui donne, tous les trois sont liés. Can't you see que c'est « Maintenant » « eka go nandzo eka go nandzo » l'amour au « Trinidade »What's your ‘love’, oups! name. Massim hadji
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

Nom

A la Une,349,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,31,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,43,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1482,Adinani Toahert Ahamada,28,Afrique,1397,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,160,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,372,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,651,Comores Développement,88,ComoresDroit,381,COMORESplus,64,Cookies,1,Culture et Société,5074,Daoud Halifa,132,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,83,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1015,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2748,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1377,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,419,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,219,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,96,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,75,Mayotte,1960,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,409,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1504,Moudjahidi Abdoulbastoi,27,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4089,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,51,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,130,Santé et bien-être,765,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,403,Toyb Ahmed,230,Transport Aérien,881,Tribune libre,2498,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,63,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Says'z au-delà de ses morceaux
Says'z au-delà de ses morceaux
https://3.bp.blogspot.com/-705h-LUYtJw/WdzaD18ukGI/AAAAAAACURw/DO4svBV2L-sm2Cbwq7YCd4Ni-fB7FllsgCKgBGAs/s320/IMG_4331.PNG
https://3.bp.blogspot.com/-705h-LUYtJw/WdzaD18ukGI/AAAAAAACURw/DO4svBV2L-sm2Cbwq7YCd4Ni-fB7FllsgCKgBGAs/s72-c/IMG_4331.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
http://www.habarizacomores.com/2017/10/saysz-au-dela-de-ses-morceaux.html
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/
http://www.habarizacomores.com/2017/10/saysz-au-dela-de-ses-morceaux.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy