[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Partant du postulat que le bilan de notre pays en tant que nation affranchie et "libre" fait honte. À tel point que nombreux sont les Comoriens qui donnent raison à Younoussa Bamana avec son idéologie basée sur le slogan célèbre adressé aux Comoriens des 3 îles avec beaucoup d'arrogances ,"nous ne voulons pas votre indépendance à la con".
Maquette du nouveau hôtel Galawa

En tout cas, ce slogan qui fait époque à Mayotte devrait fouetter notre conscience et blesser notre orgueil et nous pousser à nous demander qu'avons nous fait de 42 année d'indépendance. Il n'en est rien ! 

On passe plutôt le claire de notre temps à dilapider les ressources de l'État, à favoriser la corruption, le népotisme, le chauvinisme et à rendre nos institutions complexes et budgétivores.

Comment peut on comprendre que les présidents Comoriens font partis des présidents les mieux payés d'Afrique? 

Or notre pays fait parti des pays les plus pauvres d'Afrique avec une déficience chronique des infrastructures et des superstructures. La crise Comorienne est d'abord structurelle...

Les Comoriens sont conscients par ailleurs de l'utilité des assises pour dresser le bilan de 42 année d'indépendance, d'être à l'écoute et répondre aux attentes de chaque île, de chaque région, de chaque commune et de concevoir ensemble des plans de convergence et d'émergence économique.
Mais ces assises ne devront en aucun cas être instrumentalisées par le gouvernement Azali ni utilisés à des fins politiques puisqu' elles sont souveraines et au dessus de la constitution...

Elles doivent obéir de surcroît à 2 principes fondamentaux: 

-Principe de neutralité du gouvernement 

=》L'Etat doit avoir un rôle très limité et par sa fonction régalienne, il doit assurer le bon déroulement de la tenue des Mouvement Assises Nationales et jouer son rôle de garant afin de mettre en application les conclusions tirées par ce mouvement. Au cas où le principe de l'île tournante est remis en cause par ces assises, le gouvernement Azali doit démissionner immédiatement afin de provoquer des élections présidentielles anticipées libres et transparentes ouvertes à tout(e)s. 

-Principe de la représentativité

Les membres des mouvements des assises doivent être composés par la société civile et la Diaspora Comorienne qui vont solliciter l'expertise des outsiders pour dresser un bilan financier des différents gouvernements.

Toute personne ayant occupé un poste gouvernementale ou un poste clé n'est pas représentative et devrait être auditionné par ces outsiders.

Ces assises sont une richesse mais aussi un défi. ©Soidroudine Ahamada
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.